Vous êtes ici : Accueil > Secteurs de recherche > Sciences du langage : linguistique et phonétique générale

Sciences du langage : linguistique et phonétique générale

Les thèses se rapportant au secteur de recherche "Sciences du langage : linguistique et phonétique générale"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
5 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 5
Tri :   Date Auteur Titre thèses par page
  • Analyse contrastive des marqueurs genre en français, like en anglais, et so en allemand dans des corpus d'oral et d'écrit présentant un faible degré de planification    - Vigneron-Bosbach Jeanne  -  02 décembre 2016

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Dans une approche multi-théorique, cette étude propose d'observer des emplois en contexte des marqueurs genre en français, like en anglais et so en allemand, à travers des occurrences attestées et issues de productions (principalement orales) présentant un faible degré de planification. Cette analyse contrastive part du constat selon lequel ces trois termes présentent des emplois non-standard similaires à travers les langues, malgré des origines et des fonctionnements standard différents. Nous envisageons leurs caractéristiques communes du point de vue du changement linguistique qu'est la « grammaticalisation ». L'observation du corpus d'étude nous amène ensuite à analyser genre, like et so en convoquant différents outils théoriques syntaxiques et macro-syntaxiques, prosodiques et énonciatifs. Dans des configurations en « liste », telles que des énumérations, des reformulations ou après des segments interrompus de la production orale, nous examinons dans quelle mesure ces trois mots fonctionnent comme marqueurs de la construction progressive du discours. Cette étude se poursuit par l'analyse d'un fort point de congruence entre les trois marqueurs, à savoir l'introduction de discours direct.

  • Les mécanismes de construction du sens dans le discours sur l’événement en cours : étude de sémantique sociocognitive sur le direct de CNN le 11 septembre 2001    - Danino Charlotte  -  19 décembre 2014

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Comment parle-t-on de quelque chose lorsque l'on n'est pas sûr de savoir de quoi il s'agit? Comment construit-on du sens au beau milieu d'une crise sémantique? Et Pourquoi? Cette thèse envisage la production linguistique dans un corpus choisi pour sa haute spécificité: le direct de CNN le 11 septembre 2001. La première partie décrit et justifie le choix de la situation de l'événement en cours et la constitution du corpus, qui bénéficiera d'une double approche, inductive et déductive. La seconde partie analyse les cadres du discours contraints par la situation et contraignant les productions: le direct télévisé et l'interaction y sont caractérisés et analysés. La typologie des profils sociodiscursifs conduit à une analyse en termes de modes de discours. La troisième partie envisage les contraintes cognitives, en intégrant les apports de la psycholinguistique. Négociation de la référence, construction du common ground, structuration de l'information y sont considérés dans le corpus, qui présents bien souvent une déviation par rapport à la situation en langue générale. Une conclusion revient sur le parcours théorique et méthodologique qui aura été nécessaire ainsi que sur certaines conclusions d'analyses.

  • Idéologie et discours de presse : circulations discursives et non-coïncidences des mots et du monde dans un corpus de presse, dans la période des présidentielles d'avril 2002    - Hailon Fred  -  25 septembre 2009

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La thèse aborde l'idéologie du point de vue métalinguistique dans le cadre du discours journalistique. Elle porte sur la qualité de l'altérité dans la presse d'information quotidienne pendant la campagne présidentielle de 2002 en France. Elle touche à l'étude de représentations politiques à partir du commentaire dans l'énonciation et à travers les marques ou les indices d'altérité que le locuteur de presse pose dans son discours. Dans le discours journalistique, ce commentaire est l'expression de ce qui altère la communication entre le locuteur et le lecteur. Il est ce dont le locuteur se met à distance. Il s'agit d'une distanciation par rapport à des représentations extérieures qui traversent et habillent de manière implicite les discours. Les mises à distance permettent de prendre en compte une circulation entre supports, ceux-ci construisant ainsi leur image de discours argumenté. Certaines représentations en circulation peuvent aussi apparaître comme naturalisées et être prises en charge par les discours des journalistes. Le corpus se compose de quatre titres de la presse quotidienne française : Présent, Le Figaro, Le Monde et La Nouvelle-République du Centre-Ouest. Ce corpus est homogène temporellement (quelques mois avant une échéance électorale), thématiquement (l'insécurité), discursivement (le discours journalistique), circonstanciellement (la campagne présidentielle de 2002 en France). Il est hétérogène quant à son lectorat (militants, hommes du monde socio-politique, décideurs, citoyens lambda). Avant de devenir un sujet de campagne électorale, c'est-à-dire un sujet de politique générale, le thème de l'insécurité était défendu par le Front national.

  • Temps et aspect en Indonésien    - Grangé Philippe  -  25 novembre 2006

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette thèse décrit de façon formalisée les systèmes qui expriment le temps et l'aspect en indonésien standard, et met en évidence les interactions entre ces systèmes. En indonésien, le temps et l'aspect sont exprimés par des morphèmes très variés, tant par leur nature que leur morphologie. Trois systèmes coexistent, et parfois interfèrent : les affixes dérivationnels, les relations inter-procès et les marqueurs d'aspect. Certains affixes dérivationnels indiquent le mode de fonctionnement du procès. Les relations inter-procès sont des structures de succession et/ou des repérages communs à plusieurs procès. Plus spécifique est la classe des marqueurs d'aspect, une quinzaine de morphèmes antéposés au verbe. Dans le cadre de la Théorie des Opérations Enonciatives, nous traitons des opérations d'aspectualisation et des marques de surface du temps et de l'aspect (sans négliger la modalité). Une large place est donnée à l'analyse des marqueurs d'aspect, y compris dans leurs combinaisons.

  • Activation des codes orthographiques et phonologiques dans la reconnaissance visuelle du mot : étude en français de la structure de la représentation assemblée en constituants consonnes et voyelles    - Ndinkabandi Enéas  -  15 janvier 2000

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La controverse sur la nature rapide, automatique, fiable et générale du processus d'assemblage phonologique est le point de départ de la proposition par Berent et Perfetti (1995) du modèle à deux cycles d'assemblage phonologique. Le principal mérite de ce modèle fut de considérer, que dans la reconnaissance visuelle d'un mot, les constituants consonnes et voyelles de la représentation assemblée sont dérivés en deux cycles qui diffèrent en vitesse et automaticité. Le premier cycle rapide et automatique assemble les consonnes et serait indifférent aux effets de régularité graphophonologique et de fréquence lexicale. Le deuxième cycle lent et contrôlé rajoute l'information concernant les voyelles, et l'on voit alors émerger les effets de régularité graphophonologique et de fréquence lexicale. Les recherches présentées dans cette thèse ont testé en français la structure de la représentation assemblée en constituants consonnes et voyelles. Dans le choix des mots cibles, les principales variables manipulées sont l'irrégularité graphophonologique des voyelles ou des consonnes ainsi que leur complexité graphémique. Les résultats des expériences 1 et 2 ont largement démontré qu'il y a au premier cycle, un avantage pour l'amorçage et le rétablissement de l'information dérivée des consonnes sur l'information dérivée des voyelles. Cet avantage des consonnes sur les voyelles disparaît au deuxième cycle, pendant lequel on voit aussi émerger des effets significatifs d'homophonie. Cependant, les expériences 3 et 4 font constater que ces résultats peuvent subir l'influence de l'irrégulérité des consonnes ou de leur complexité graphémique. Dans l'ensemble, les résultats permettent de penser que l'assemblage des consonnes et des voyelles a lieu en deux temps successifs, différents en vitesse et automaticité. Toutefois, le test en français de ce modèle nécessite d'être approfondi en suivant notamment les orientations suggérées dans notre conclusion générale.

|< << 1 >> >| thèses par page

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales