Vous êtes ici : Accueil > Sections CNU > Section 16 - Psychologie, psychologie clinique, psychologie sociale

Section 16 - Psychologie, psychologie clinique, psychologie sociale

Les thèses se rapportant à la section CNU "Section 16 - Psychologie, psychologie clinique, psychologie sociale"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
9 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 9
Tri :   Date Auteur Titre thèses par page
  • Le test du dessin du personnage chez le sujet suicidaire    - Anusaksathien Narongdaj  -  31 mars 2011

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Il s'agit à l'aide du test du dessin du personnage de trouver certains indices pouvant laisser prédire les risques de tentative de suicide chez l'adulte. Le test consiste à faire dessiner une personne et ensuite, une deuxième personne de l'autre sexe. Les paroles du sujet suicidaire pendant les entretiens sont essentielles : elles peuvent me donner des indications complémentaires indispensables. La recherche de l'étude porte sur huit cas cliniques de sujets suicidaires.Nous pouvons évaluer les résultats de notre recherche selon deux niveaux :Premier point spécifique à chaque cas : Une lecture détaillée des dessins des cas cliniques étudiés nous permet de mettre en relation les indices trouvés - tels que la bouche renforcée, le poignet marqué, les doigts pointus, les yeux vides - avec les conflits psychiques.Deuxième point commun à tous les cas : A travers les données observées des cas cliniques étudiés, nous recherchons les indices de points communs qui apparaissent fréquemment. Dans la plupart des cas, on constate des omissions, des distorsions, des traits fins et discontinus, des parties du corps particulièrement mises en valeur et dessinées à traits renforcés

  • Interaction avec les interfaces visuelles dynamiques complexes des jeux vidéo : effet des arrière-plans sur la performance et le comportement du regard    - Caroux Loïc  -  20 novembre 2012

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les jeux vidéo occupent une place importante dans notre société. Cependant, leur conception ne prend aujourd'hui que peu en compte les spécificités de l'interaction joueur-jeu vidéo, qui sont déterminantes pour une expérience de jeu optimale. L'objectif de cette thèse était de comprendre l'influence de différents choix de conception des interfaces visuelles des jeux vidéo sur la performance et le comportement du regard des joueurs. Ces interfaces, généralement dynamiques et complexes, sont composées de trois sources d'information : les objets avec lesquels le joueur interagit et l'arrière-plan, qui composent la scène d'action principale, ainsi que les informations contextuelles superposées à la scène principale. Sept expériences ont été réalisées pour comprendre le partage attentionnel entre ces sources dans le cadre d'une activité de jeu vidéo. Les caractéristiques de l'arrière-plan, des informations contextuelles et de la tâche ont été manipulées. La performance et les mouvements du regard des joueurs ont été enregistrés. Les résultats ont montré que le partage attentionnel entre deux sources d'information (e.g., scène d'action et informations contextuelles) est facilité lorsqu'elles ne se chevauchent pas. Lorsque qu'elles se chevauchent nécessairement (e.g., objets et arrière-plan), les caractéristiques de mouvement et de complexité de l'arrière-plan et la difficulté de la tâche modulent très largement la dégradation de la performance. Un modèle théorique de partage attentionnel entre deux sources visuelles d'information superposées est proposé. Des recommandations sont établies pour la conception des jeux vidéo, mais aussi des environnements virtuels en général.

  • Lire et utiliser des textes en L2 et langue seconde : l'impact du guidage de la lecture sur la compréhension    - Charles-Dominique Géraldine  -  25 septembre 2012

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'objet de cette thèse est de cerner les mécanismes de la lecture en langue 2 (L2, c'est-à-dire une langue étrangère apprise à un niveau avancé en dehors du pays où la langue se pratique) et seconde (LS, apprise dans un pays où elle est utilisée) pour proposer une intervention pédagogique spécifique qui soutienne l'effort de compréhension des lecteurs. Cette recherche interdisciplinaire relève des domaines de la Psychologie et des Sciences du langage (plus particulièrement de la didactique des langues). Elle s'ouvre aussi sur les nouvelles technologies, propices au développement de la compréhension écrite. Dans la partie théorique, nous résumons les connaissances actuelles dans le domaine de la compréhension de textes et de l'ingénierie des L2 et LS. Dans la partie expérimentale, un outil pédagogique a été créé et testé à travers trois études (menées en anglais L2, puis en français LS). Cet outil de type méthodologique consiste à guider la lecture de plusieurs documents qui portent sur un même thème. Les méthodes pédagogiques et expérimentales ont été améliorées au fil de ces trois études. L'utilisation de l'outil pédagogique a eu des répercussions bénéfiques sur la compréhension. En conclusion, un modèle pédagogique sur la compréhension écrite en langue 2 / seconde fait ressortir l'intérêt de certains principes didactiques tels que l'approche globale des textes, la lecture en plusieurs phases, et un soutien de l'attention portée aux sources et aux idées-clés des textes. Enfin, nous présentons le cahier des charges d'une version informatisée de notre outil pédagogique pour un développement approfondi et individualisé de la compréhension écrite

  • Injonction de soins et subjectivation chez l’auteur de violence sexuelle : approche clinique    - Chevalier Christophe  -  12 décembre 2014

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'injonction de soins est un dispositif qui concerne en premier lieu les auteurs de violence sexuelle. Ce dispositif qui existe en France depuis 1998 se décrit comme une peine supplémentaire qui débute à la sortie de l'emprisonnement. Le condamné doit aller voir un psychologue, un psychiatre et suivre des soins pendant une durée déterminée par la justice. À travers un référentiel d’inspiration psychanalytique nous proposons de comprendre l’injonction de soins comme une figure du tiers. En cela elle possèderait une efficacité symbolique permettant au sujet concerné d’enclencher un processus de subjectivation. Alors que la société semble prise dans une prévention de la récidive « à tout prix », notre travail se pose dans un courant qui redonne toute sa place au sujet à travers la notion de la subjectivation. Le sujet sera au centre de ce travail afin d'explorer ses diverses représentations. Notre problématique étant de voir si l'injonction de soins en tant que tiers peut favoriser l'accessibilité psychique aux soins. Pour la mise en évidence de cette éventuelle efficacité symbolique nous avons choisi un dispositif fait d'outils projectifs (Rorschach, génogramme, dessin) et conçu les rencontres en deux temps à six mois d'intervalle. À partir de l'analyse développée de quatre cas d'auteur, l'injonction semble relancer le processus de subjectivation chez la plupart d'entre eux.

  • Le rôle de l'accessibilité en mémoire dans la réutilisation des références en dialogue collaboratif : Contribution à l'étude du dialogue humain-humain et humain-système    - Knutsen Dominique  -  06 novembre 2014

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    En dialogue humain-humain et humain-système, le terrain commun (constitué des informations que les locuteurs ont conscience de partager ; Clark & Marshall, 1981) sert de base à la production de références adaptées au partenaire (Isaacs & Clark, 1987 ; Powers et al., 2005). La production des références appartenant au terrain commun dépend de leur accessibilité en mémoire pour chaque partenaire : plus une référence est accessible, plus elle est susceptible d'être produite (Horton & Gerrig, 2005a, 2005b). En ce sens, la production de références appartenant au terrain commun fait l'objet d'un biais égocentrique, étant donné qu'elle reflète principalement l'état mental du partenaire produisant les références (Barr & Keysar, 2002 ; Keysar, 1997). L'objectif de la thèse est de montrer que l'accessibilité en mémoire des références du terrain commun influence non seulement l'adaptation à autrui, mais aussi la réutilisation des références, c'est-à-dire la production de références après leur intégration au terrain commun par les partenaires. Cinq expériences ont été réalisées en vue de caractériser la réutilisation des références en dialogue humain-humain et humain-système. Il s'agit également d'isoler les facteurs linguistiques et non-linguistiques susceptibles d'influencer l'accessibilité en mémoire des références appartenant au terrain commun. Les résultats ont confirmé que la réutilisation pendant le dialogue fait l'objet d'un biais égocentrique. La production par soi et par autrui au moment où les références sont intégrées au terrain commun constitue un déterminant important du niveau d'accessibilité de ces références. Par ailleurs, le niveau d'accessibilité des références varie au long de l'interaction. Sur la base de ces résultats, un nouveau modèle théorique est développé en vue de rendre compte du dialogue de manière dynamique. Les implications pour le dialogue humain-humain et humain-système sont discutées.

  • Situations évaluatives menaçantes et gestion de l’attention : hypothèse de filtrage et rôle du style de traitement    - Normand Alice  -  10 juillet 2012

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les recherches en psychologie sociale ont mis en évidence que le caractère évaluatif d'une situation de performance influence la réussite des individus. La peur de confirmer une infériorité à un standard d'évaluation génère un inconfort psychologique et amène les individus à s'autoréguler. Cette thèse vise à comprendre à partir de quand, comment et pourquoi la situation d'évaluation détermine le fonctionnement attentionnel des individus. Nous défendons l'idée que les situations évaluatives représentent une menace pour l'image de soi et perturbent l'attention à partir du moment où les individus questionnent leurs capacités intellectuelles. Deux études démontrent qu'une situation de comparaison sociale ascendante entraine une focalisation de l'attention quand la dimension de comparaison porte sur l'intelligence. Nous postulons également que les modifications attentionnelles qui surviennent en situation évaluative se traduisent au niveau de la sélection des informations. Trois études mettent en évidence que le mécanisme de filtrage des informations est plus strict chez les participants en situation évaluative et s'établit indépendamment de phénomènes concurrents de capture attentionnelle. Enfin, nous proposons que les situations évaluatives amènent les individus à basculer dans un mode général de traitement de l'information davantage analytique. Nous faisons l'hypothèse que ce changement cognitif général qui apparaîtrait en situation évaluative est un précurseur à la mise en place de filtres attentionnels plus stricts. Trois études pointent le rôle médiateur de l'adoption d'un style de traitement analytique dans l'apparition de ces effets

  • L'enfant polyhandicapé douloureux face à ses soignants    - Pautrel Véronique  -  29 mai 2009

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La pratique clinique auprès d'enfants polyhandicapés conduit à la rencontre avec la dimension de la douleur non exprimée verbalement, et au constat que la reconnaissance de cette douleur ne va pas soi. Du constat, la recherche fait question : mais qu'est-ce que la douleur, peut-elle se penser et comment ? Qu'en disent les sciences ? Comment le champ de la psychanalyse permet de l'appréhender ? La douleur n'est pas portée par un représentant psychique, elle est effraction dans le champ des représentations conscientes et inconscientes. La relation avec l'enfant polyhandicapé sollicite la mémoire archaïque, la rencontre corporelle, émotionnelle des premiers échanges avec l'environnement, elle sollicite aussi des affects difficilement avouables et des projections dont ces enfants ne peuvent pas se défendre. Les particularités de cette relation ont donc été étudiées afin de mieux comprendre l'impact du phénomène douloureux dans cette relation. Les processus d'identification nous semble essentiels à la reconnaissance de la douleur, avec un effet d'angoisse qu'il s'agit de prendre en compte comme indice clinique du côté des soignants, et non de projeter du côté de l'enfant. Ainsi, la plainte de l'enfant risque moins d'être assimilée à celle de son soignant au quotidien.

  • Le rôle des connaissances sémantiques dans la mémorisation de l'ordre en mémoire à court terme    - Perrin Laëtitia  -  20 novembre 2009

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le rôle des connaissances sémantiques a récemment été mis en évidence dans le fonctionnement de la mémoire à court terme, notamment par les effets de lexicalité, de concrétude, de catégorisation. Toutefois, alors que l'ensemble des données montrent un avantage de ces connaissances sur le rappel des items, leurs effets en ce qui concerne l'information d'ordre ne sont pas encore déterminés : elles provoquent un désavantage ou bien elles n'ont aucun effet. L'objectif de cette recherche était de déterminer l'impact des connaissances sémantiques sur le rappel de l'information d'ordre à court terme, et plus précisément de montrer que la prise en compte de leur structure peut influencer positivement ce rappel. Pour cela, une tâche de rappel sériel immédiat est proposée portant sur différents facteurs sémantiques et leur organisation existante en mémoire à long terme. Sept expériences, dont 3 ont fait l'objet de réplication, ont été réalisées : les quatre premières portent sur des associations thématiques, la cinquième tente de donner une organisation aux listes catégorielles utilisées classiquement, et les deux dernières portent sur les scripts, information qui accorde un rôle prépondérant à l'ordre. Nos résultats mettent en évidence que : 1) la présence d'une organisation, correspondant à celle de la mémoire à long terme, dans les listes sémantiques améliore le rappel de l'ordre, 2) la récupération d'un item est basée sur les liens associatifs inter-items, contrairement aux modèles de Saint-Aubin, Ouellette et Poirier (2005) et Haarmann et Usher (2001), 3) l'intervention des connaissances sémantiques dans le fonctionnement de la mémoire à court terme se fait dès l'encodage...

  • La syllabe dans la production écrite de mots    - Sausset Solen  -  06 novembre 2013

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'objectif général de cette thèse est de préciser le niveau de traitement auquel la syllabe intervient au cours de la production écrite de mots, le rôle qu'elle joue, ainsi que la dynamique de mobilisation de cette unité. Dans le premier chapitre expérimental nous explorons les relations entre l'activation des syllabes et les traitements graphomoteurs. L'activation syllabique apparaît dissociée des traitements graphomoteurs (Expériences 1a et 1b), et la dynamique d'activation des syllabes est sous l'influence des contraintes qui pèsent sur ces traitements graphomoteurs uniquement quand les contraintes sont très fortes (Expériences 2a, 2b, 2c). Les relations entre l'activation des syllabes et le traitement orthographique font l'objet du deuxième chapitre expérimental. Nos résultats montrent que les deux processus semblent dissociés (Expérience 3a et contrôle), et que la dynamique d'activation des syllabes apparaît modifiée en fonction des contraintes orthographiques, étudiée ici à travers la fréquence lexicale (Expérience 3b). L'ensemble de nos données tend à confirmer l'idée selon laquelle les syllabes sont des unités mobilisées à l'interface des traitements orthographiques et graphomoteurs, i.e., dans le buffer graphémique. Ces résultats sont discutés dans le cadre d'un modèle en cascade de la production écrite, auquel il semble que nous ajoutons un niveau de traitement spécifique à la syllabe.

|< << 1 >> >| thèses par page

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales