Vous êtes ici : Accueil > Sections CNU > 06 - Sciences de gestion

06 - Sciences de gestion

Les thèses se rapportant à la section CNU "06 - Sciences de gestion"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
33 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date Auteur Titre thèses par page
  • La contribution du comité d'audit à la qualité de l'information financière : le cas des entreprises françaises cotées    - Atek - Boumaza Hayet  -  30 mai 2016

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La multiplication des scandales financiers a semé des doutes sur la qualité de l'information financière, ce qui a entrainé l'émergence de plusieurs codes de bonne gouvernance, qui recommandent la présence d'un comité d'audit au sein des sociétés cotées. Cette présence est ensuite devenue obligatoire par la force de la loi, à l'instar de la loi SOX (2002) aux Etats-Unis et de la 8ème directive européenne (2006). En France, la promulgation de l'ordonnance n°1278 du 8 décembre 2008 a contraint les sociétés françaises cotées de mettre en place un comité d'audit à compter de l'exercice 2009. Cette ordonnance considère le comité comme un surveillant efficace qui garantit la transparence de l'information financière divulguée et qui, par conséquent, induit la confiance auprès des marchés financiers. La littérature spécialisée considère le comité d'audit (émanation du conseil d'administration) comme un mécanisme potentiel de régulation de l'asymétrie de l'information. En nous appuyant sur les théories de l'agence et du signal, le but de notre thèse a été d'expliquer l'influence de la présence légale du comité d'audit, dans le contexte français, sur la maitrise de la gestion du résultat (« accruals » discrétionnaires). Cette influence est analysée à travers quatre caractéristiques d'efficacité du comité : l'indépendance, la compétence financière, la taille et l'activité. Pour ce faire, nous avons utilisé une méthodologie quantitative, basée sur des méthodes de régressions statistiques et sur le modèle de Jones modifié (1995), tout en nous inspirant des travaux menés en France par Piot et Janin (2007) et Janin et Piot (2008). Notre étude empirique a examiné le lien supposé négatif entre les attributs d'efficacité du comité et les accruals, sur un échantillon de 87 entreprises françaises appartenant au SBF 120, pour la période 2009-2012. Néanmoins, les résultats de notre recherche ne confirment pas le rôle potentiel du comité d'audit à limiter la pratique de la gestion du résultat. Celui-ci ne constitue donc pas un mécanisme de gouvernement d'entreprise susceptible de garantir la fiabilité et la pertinence de l'information financière publiée.

  • Artefacts et management intermédiaires: l'influence de la matérialité dans les actions managériales de conduite du changement ou de gestion des crises    - Autin Stephane  -  20 novembre 2020

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette recherche vise à appréhender la façon dont les managers intermédiaires mobilisent des pratiques discursives et matérielles pour faire sens des situations et orienter les représentations des parties prenantes internes et externes à l'entreprise. À partir d'une étude de cas enchâssés au sein groupe du secteur médico-social et d'une approche auto-ethnographique réalisée au sein d'un groupe du secteur assurantiel, cette étude porte un regard croisé sur l'action managériale située en mettant en évidence le rôle de la matérialité sur le processus de sens opéré par les managers en situation de changement ou de crise.

  • Comprendre l'expérience de magasinage vécue par les enfants : Une approche par les 'shopscapes' auprès d'enfants de 4 à 12 ans.    - Barbier Nicol Nathalie  -  05 mai 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La recherche a pour objectif de comprendre les expériences de magasinage d'enfants âgés de 4 à 12 ans à partir des acquis de la théorie socioculturelle du développement de Lev Vygotski (1934, 1962, 1978). S'appuyant sur les concepts de 'scapes' (Appaduraï, 1996) et 'foodscapes' (Brembeck et Johansson, 2010, Wenzer, 2010) ainsi que sur les apports de la théorie française ('French Theory') (Deleuze et Guattari, 1980 ; Deleuze, 1993), la recherche élabore une définition du concept de 'shopscapes' comme la géographie imaginaire à propos des magasins, des canaux de vente (Internet, drives, …) et des activités de vente de biens et de services que chaque individu construit sur la base de ses expériences et pratiques quotidiennes. Adoptant une démarche compréhensive, la recherche doctorale a recueilli des données auprès de 15 paires d'enfants, issus de la même fratrie, dans le cadre d'entretiens semi-directifs durant lesquels les enfants ont produit conjointement le dessin d'un point de vente qu'ils ont choisi. L'activité de dessin sert de support à un échange continu et sa réalisation en binôme permet une explicitation des intentions de chaque enfant dans la production du dessin quelles que soient ses compétences graphiques. Les résultats de la recherche confirment le sentiment qu'ont les enfants que les points de vente physiques sont des espaces dévolus aux adultes… Bien que les espaces marchands soient des lieux d'apprentissage et de mise en œuvre des scripts de consommation, l'appropriation des espaces marchands par les enfants semble difficile, ce qui affecte la qualité des expériences de magasinage qu'ils vivent. Le travail de recherche débouche sur des recommandations destinées à la distribution afin d'améliorer l'accueil de ces apprentis-consommateurs.

  • L'appropriation des compétences de consommation par les collégiens : le cas des loisirs interactifs chez les 11-15 ans    - Batat Wided  -  08 décembre 2008

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Ce travail qui s'inspire des théories culturelles de la consommation (CCT) vise à comprendre les modalités d'appropriation des objets de consommation par les collégiens âgés de 11-15 ans, ainsi que les compétences en matière de consommation susceptibles d'émerger au cours de leurs expériences de socialisation. En effet, s'intéresser à la construction des compétences chez le jeune consommateur revient à aborder le développement des connaissances culturelles et sociales qui sont mobilisées au cours d'activités de consommation. Il s'agit, en effet, de comprendre comment les collégiens se construisent en tant que consommateurs compétents dans la société contemporaine. [...] Les résultats de cette recherche confirment que les compétences de consommation des jeunes s'élaborent au cours d'un processus de socialisation économique composite. Ainsi, les dimensions symboliques et institutionnelles, les modalités d'appropriation et de réappropriation de l'expérience de consommation prédéfinie par le producteur ou déviée par les consommateurs, la construction identitaire, le rôle des pairs et celui de la communauté virtuelle sont intégrées dans une proposition de modélisation procédurale de la socialisation économique du jeune consommateur qui ouvre de nouvelles voies d'investigation.

  • Etude du lien entre le management des compétences et les performances d'une Entreprise Pétrolière Algérienne  - Bendaoud Yacine  -  06 décembre 2013

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'objectif de ce projet de recherche est de comprendre, un peu plus, comment la gestion des ressources humaines et plus précisément le management des compétences est lié aux performances d'une entreprise. A ce jour, la plupart des travaux de recherche qui ont traité cette question, en commençant par celui de Guest (1987), ont utilisé l'approche quantitative comme stratégie de recherche. Dans ce présent travail, en revanche, nous avons favorisé une approche qualitative dans une étude de cinq cas. Ces derniers relèvent tous d'une entreprise de commercialisation et de distribution des produits pétroliers en Algérie (NAFTAL). Dans une optique d'enrichissement des données et de diversifications des résultats, nous avons choisie les activités suivantes: La maintenance préventive, la maintenance curative, la distribution des produits carburants, la commercialisation et la gestion des accidents de travail. Pour mesurer la performance de cette entreprise, par rapport aux activités retenues, nous avons fait appel au Tableau de Bord Stratégique de Kaplan & Norton (1992, 1996) qui s'articule autour de quatre grands niveaux (ou axes stratégiques), à savoir: niveau apprentissage et développement, niveau processus, niveau client et niveau finance. Le traitement de ce dernier niveau ne semblait pas nécessaire dans notre étude, du fait que l'entreprise jouit d'une bonne santé financière (C. Truss 2001). De l'analyse de nos résultats, il ressort que dans tous les cas, la mise en oeuvre du management des compétences influence positivement sur les résultats au niveau « apprentissage et développement », notamment en matière de développement des compétences individuelles et contribue même, dans certains cas, à une amélioration significative des résultats au niveau « processus internes ». Nous avons constaté, aussi, que l'impact du management des compétences sur les performances diminue au fur et à mesure que nous passons d'un niveau à un autre. C'est ce qui ressort des résultats du cas de la gestion des accidents de travail et du cas de la commercialisation. Dans ce dernier, une sérieuse défaillance a été constatée au niveau de « l'axe client », à cause de sa dépendance significative des facteurs externes. Cette différence d'impact entre les niveaux peut être expliquée par l'existence d'un biais entre le management des compétences et les performances d'une entreprise. Il s'agit de ses options stratégiques (Paauwe, 2004). Autrement dit, le principal rôle du management des compétences se limite à acquérir et à développer les compétences nécessaires pour une mise en oeuvre efficace des options stratégiques. Mais lorsque ces options dépendent plus des facteurs externes, l'entreprise arrivera moins à atteindre ses résultats par le biais de son management des compétences.

  • Outils de gestion et management public : étude du déploiement du système de management par la qualité à pôle emploi    - Capitolin Marie-Dominique  -  08 juillet 2014

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les organisations du service public sont particulièrement concernées par l'instrumentation intensive de leur gestion. A cet effet, le management public mobilise des outils de gestion issus du secteur privé tout en composant avec des organisations de type wébérienne. En 2008, la création d'un nouvel organisme, Pôle emploi, issu de la fusion de l'Assedic et de l'ANPE est une opportunité pour étudier les outils mobilisés à cette occasion. Suite à la fusion, Pôle emploi fait face à de nombreux bouleversements d'ordre identitaire, culturel et organisationnel. Ils concernent tout autant la ligne managériale que les agents, à la fois tiraillés entre les acquis historiques de leurs institutions d'origine et les nouveaux repères qui forgent cette nouvelle institution publique. La solution opérationnelle se traduit par l'instrumentation de son management autour du dispositif de gestion Système de management par la qualité. Notre étude de cas décrypte la trajectoire longitudinale de l'outil de gestion, amené à s'adapter pour légitimer la philosophie gestionnaire de performance qu'il porte. Nous interrogeons les acteurs d'un pôle emploi régional, plongés dans un jeu social complexe dominé par un changement organisationnel et gestionnaire imposé par le sommet, sous la pression d'un contexte de crise et de chômage endémique. Cette étude s'articule sur deux questions de recherche. La première repose sur la perception des acteurs managériaux qui contrôlent le Système de management par la qualité et celle des acteurs utilisateurs qui le pratiquent. La deuxième interroge les stratégies que développent ces mêmes acteurs, issus de groupes professionnels distincts. Dans une approche contextualiste et dynamique, notre cadre d'analyse s'articule autour de la théorie des instruments, la théorie de la régulation sociale et la théorie néo-institutionnaliste. L'enjeu repose sur la conciliation des cultures-métier et managériales historiquement ancrées en vue d'imposer progressivement une culture commune parmi les employés de Pôle emploi.

  • La reporting extra-financier en voie de se faire : Une étude herméneutique de l’appropriation d’une comptabilité socio-environnementale    - Carn Clément  -  16 décembre 2020

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le développement de la comptabilité socio-environnementale au cours des dernières années représente un profond changement dans le champ de la comptabilité. Ses promoteurs proposent d'intégrer des éléments concernant le développement durable dans la communication des entreprises. Cette situation offre la possibilité d'étudier les pratiques comptables à un moment où elles ne sont pas encore figées et font encore l'objet de controverses. Notre recherche profite de cette situation pour étudier les processus sociaux qui concourent à façonner les institutions comptables. Nous questionnons plus précisément l'intégration du processus d'appropriation de l'une de ces nouvelles méthodes comptables (la méthode CARE) dans la construction socio-historique. Cette recherche s'inscrit alors logiquement dans le cadre de la théorie de l'appropriation, à laquelle nous proposons d'ajouter une dimension herméneutique. En effet, c'est par cette dimension qu'il est possible d'étudier la compréhension d'un outil à partir des cadres d'interprétations hérités de l'histoire. Cette attention portée à l'historicité nous conduit à proposer une généalogie des méthodes de comptabilité socio-environnementale. Celle-ci nous permet de distinguer le cadre dominant de la comptabilité prométhéenne – qui a vocation à garantir le maintien d'une capacité de production – du cadre critique de la comptabilité orphique qui permet de maintenir les entités écologiques pour elles-mêmes. À partir de cette compréhension théorique, notre étude empirique permet de montrer que, malgré la sensibilité écologique des acteurs, une comptabilité orphique fait systématiquement l'objet de tentative de détournement. Nous en déduisons l'importance des préjugés néoclassiques, c'est-à-dire des précompréhensions de certains concepts au travers du cadre dominant. Les débats scientifiques et politiques semblent toutefois permettre de réduire ces préjugés et conscientiser les choix opérer par les acteurs.

  • Management public territorial des projets d'investissements directs étrangers : une contribution à l'intelligence territoriale    - Coussi Olivier  -  23 janvier 2019

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Prospecter, attirer, localiser et ancrer sur un territoire des projets d'investissements directs étrangers (IDE) est désormais un enjeu fort pour les responsables économiques et politiques. Les acteurs du management public (techniciens, élus, citoyens) s'interrogent alors sur le type de management et d'intelligence économique territoriale à mettre en œuvre en vue de faciliter l'ancrage de ces projets. La littérature sur ce sujet est riche de recherches sur les facteurs d'attractivité et les déterminants de la localisation mais a très peu été abordée sous l'angle des sciences de gestion. Afin de comprendre les raisons du succès ou de l'échec de l'implantation de tels projets, il est alors pertinent d'interroger le processus du management public territorial dans l'objectif de comprendre ce qui sous-tend la mise en œuvre et l'ancrage d'un projet d'IDE durant son cycle de vie. A partir d'études de cas qualitatives, nous étudions les liens entre le processus d'implantation d'un projet d'IDE et son inscription dans l'écosystème territorial pour i. un projet chinois en France dans le secteur des télécommunications et ii. un projet sud-coréen au Brésil dans le secteur des semi-conducteurs. Sur la base d'une étude initiale historique produite à l'aide de sources publiques primaires et secondaires ainsi que des entretiens de confirmation avec des parties prenantes impliquées, nous proposons des analyses secondaires au prisme de la sociologie de la traduction associée au cadre strategy as practice. En remettant en cause une vision classiquement linéaire du cycle de vie du projet et en identifiant les événements et pratiques managériales clés, nous comprenons ainsi mieux le processus et la manière dont les territoires font preuve, ou non, d'agilité stratégique. Les relations entre universités, entreprises et gouvernement sont aussi analysées en termes de soutien à l'attractivité territoriale. Considérer l'attraction des projets d'IDE du point de vue de collaborations fournit ainsi de nouvelles preuves empiriques et explications du phénomène. Nous pouvons alors proposer les implications managériales suivantes : i. l'utilisation d'une stratégie de triple hélice est un facteur attractif pour la localisation d'un investissement exogène, ii. l'université entrepreneuriale est un facteur attractif lors de la localisation d'un investissement exogène et iii. les politiques publiques contemporaines doivent être impliquées dans des réseaux complexes avec la communauté pour réussir à localiser et à ancrer un investissement exogène.

  • Institutional work practices to foster collaboration in innovation ecosystems : The case of Sophia Antipolis and Tecnosinos    - De Mattos Zarpelon Felipe  -  15 juin 2020

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les approches institutionnelles soutiennent un changement de perspective significatif dans le domaine des études sur l'innovation. Issu d'une tradition centrée sur l'entreprise discutant des capacités internes innovantes, la littérature sur l'innovation en vient à reconnaître un processus ouvert, principalement basé sur des relations interorganisationnelles. Dans ce changement de perspective, l'écosystème de l'innovation apparaît comme un concept capable de relier la performance innovante à l'ensemble des acteurs organisationnels et à leurs interactions dans un contexte d'éléments culturels, cognitifs et normatifs. Dans les limites de l'écosystème de l'innovation, la collaboration, en tant qu'interaction libre, récurrente et productive, gagne en importance en tant que dynamique centrale du développement technologique. Cependant, le comportement collaboratif nécessite le partage des structures, des normes et de la culture, et son développement dans l'environnement des écosystèmes d'innovation suscite encore une analyse plus approfondie. Le problème auquel cette recherche a cherché à répondre tient donc à la dynamique de promotion de la collaboration dans les écosystèmes d'innovation. L'articulation entre le travail institutionnel - perspective sur l'agence de l'individu dans le processus d'institutionnalisation - et les logiques institutionnelles - perspective sur les dimensions qui soutiennent l'institution - a été utilisée comme lentille théorique de cette thèse. Afin d'atteindre les objectifs de recherche, une étude de cas multiple a été réalisée sur les écosystèmes d'innovation de Sophia Antipolis, en France, et de Tecnosinos, au Brésil. Comme résultat, la recherche apporte un cadre théorique et conceptuel et six propositions qui soutiennent la thèse selon laquelle les actifs relationnels facilitent la mise en œuvre de pratiques de travail institutionnelles qui favorisent la collaboration en tant que comportement organisationnel institutionnalisé dans les écosystèmes d'innovation. Les apports théoriques de cette thèse informent la littérature sur la propension à atteindre les résultats de l'inclusion du niveau d'analyse relationnel comme pont capable d'intégrer le travail institutionnel et les logiques institutionnelles. Cette thèse apporte des contributions managériales dans la mesure où elle informe les gestionnaires publics, les entrepreneurs et les chercheurs insérés dans les écosystèmes d'innovation sur les moyens de stimuler et de tirer parti des initiatives collaboratives. Enfin, cette thèse propose des suggestions pour des études futures.

  • The Weak-form Efficiency of the Stock Market : The case of Central and Eastern Europe    - El Hajj Mohammad  -  03 juillet 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'objectif de cette recherche est d'étudier l'efficience des marchés des actions des pays d'Europe Centrale et de l'Est suite à la réouverture de leurs places Boursières après la chute des régimes communistes. Non seulement ces économies ont connu des changements majeurs depuis leur entrée dans l'Union Européenne, et l'adoption de l'Euro pour une partie d'entre elles, mais elles représentent globalement un vaste ensemble d'actifs financiers susceptibles d'attirer les investisseurs internationaux. Les pays que nous avons analysés sont la Pologne, la république Tchèque, la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie, la Slovaquie, la Slovénie, et les pays Baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie). Mis à part pour la Slovaquie, les différents marchés considérés présentent des corrélations sérielles, ce qui nous a permis de rejeter l'hypothèse d'efficience faible. Par ailleurs, les rentabilités des marchés de ces dix pays affichent des distributions gaussiennes. Nous avons également observé une homoscédasticité des données pour les différents marchés. Enfin, l'observation du ratio de variance a indiqué l'absence de martingale pour la Bulgarie, la république Tchèque, l'Estonie, la Hongrie, la Lituanie, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie. Cela confirme l'absence d'efficience de forme faible pour ces places Boursières, contrairement au cas de la Lettonie et de la Slovénie, qui présentent un aspect d'efficience faible. Les tests sur modèles ARCH et GARCH concernant l'hétéroscédasticité ont confirmé le rejet de la marche au hasard des rentabilités pour els 10 pays, et donc une absence d'efficience faible. La portée empirique de ces résultats est particulièrement intéressante pour les investisseurs, qui ont la possibilité de tirer parti des mouvements sur ces marchés pour effectuer des arbitrages profitables, entre pays ou au sein d'un même marché.

|< << 1 2 3 4 >> >| thèses par page

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales