Vous êtes ici : Accueil > Sections CNU > 11 - Langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes

11 - Langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes

Les thèses se rapportant à la section CNU "11 - Langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
19 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date Auteur Titre thèses par page
  • Résoudre le «problème indien» : Représentations, discours et politiques indiennes en Amérique du Nord jusqu'à la fin du 19ème siècle    - Fazilleau Kelly  -  09 novembre 2018

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette thèse analyse le lien dynamique entre savoirs et pouvoir dans l'établissement du discours colonial sur l'Indien et la mise en place des politiques indiennes en Amérique du Nord jusqu'à la fin du 19ème siècle. La relecture analytique proposée confrontera la mise en place du biopouvoir, tel que défini par Michel Foucault, à la construction d'un discours de la domination mis en place dans les États-nations modernes des États-Unis et du Canada. Une attention particulière sera portée aux tentatives de comprendre et résoudre ce qui fut nommé le «problème indien» dans le discours littéraire, religieux, scientifique et politique. L'Indien sera étudié en tant que concept : une invention occidentale, la construction littéraire et scientifique de l'Autre colonisé. Dans un premier temps, une réflexion sur le contenu et l'évolution du discours sur l'Indien depuis le début de la colonisation sera proposée. Puis les causes de l'orientation du Bureau des Affaires indiennes aux États-Unis et du Département des Affaires indiennes au Canada, au cours du 19ème siècle, vers une résolution officielle du «problème indien» seront interrogées. Cette thèse a pour objectif d'analyser des ensembles de représentations et de discours de l'Indien depuis le début de la colonisation des Amériques, qui, bien qu'héritières des discours humanistes des Lumières, étaient animées par des dynamiques implicites divergentes, infériorisantes et parfois déshumanisantes. Ces débats autour de la question de l'Indien sont étudiés en lien avec l'évolution des valeurs et des cadres occidentaux qui ont affecté les milieux scientifiques et politiques jusqu'à la fin du 19ème siècle. L'examen de sources primaires sur la question de l'Autre, l'«Indien», permet de mettre en perspective les multiples représentations, débats et politiques afin de mieux comprendre les enjeux, acteurs et forces qui furent présents lors de la définition du «problème indien» et des tentatives de le résoudre. Ce travail, centré sur la vision occidentale et nord-américaine de l'Indien, révèle des contradictions et décalages au sein des différents discours sur l'Indien ; décalages qui seront plus amplement analysés lors de l'étude du cas spécifique de l'établissement des pensionnats autochtones en Amérique du Nord.

  • Le panafricanisme contemporain : dynamiques émancipatrices dans les diasporas noires aux Etats-Unis, au Canada et en Grande-Bretagne. (1966-2014)    - Nguirane Cheikh  -  05 décembre 2016

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette thèse s'appuie sur l'histoire complexe du panafricanisme pour étudier des dynamiques émancipatrices à l'œuvre dans les diasporas noires aux États-Unis, au Canada et en Grande-Bretagne de 1966 à 2014. Dans la lignée de quelques travaux plus récents, notre objectif est d'aborder la question du panafricanisme à travers une perspective qui ne soit pas circonscrite aux cadres d'analyses classiques, à savoir les études qui abordent le panafricanisme uniquement comme un mouvement politique qui vise à unifier l'Afrique ou à encourager un sentiment de solidarité entre les Africains et les afrodescendants. L'étude montre que les mouvements noirs ayant émergé depuis 1966 comportent une forte dimension contestataire. Les luttes de ces mouvements sont orientées vers une démarche émancipatrice qu'intégrationniste, puisqu'à leurs yeux les politiques sur l'égalité raciale dans leurs pays respectifs ont montré leurs limites. À la suite du tournant politique des années 1980, de nouveaux mouvements noirs - composés principalement d'universitaires, d'éducateurs et d'activistes – aux revendications plus poussées ont émergé dans les contextes respectifs. Ils lancent principalement un assaut aux systèmes éducatifs, aux curricula jugés « eurocentriques », et au-delà, revendiquent des écoles alternatives qui se situent à l'intérieur ou en marge des systèmes éducatifs nationaux.

  • Analyse contrastive des marqueurs genre en français, like en anglais, et so en allemand dans des corpus d'oral et d'écrit présentant un faible degré de planification    - Vigneron-Bosbach Jeanne  -  02 décembre 2016

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Dans une approche multi-théorique, cette étude propose d'observer des emplois en contexte des marqueurs genre en français, like en anglais et so en allemand, à travers des occurrences attestées et issues de productions (principalement orales) présentant un faible degré de planification. Cette analyse contrastive part du constat selon lequel ces trois termes présentent des emplois non-standard similaires à travers les langues, malgré des origines et des fonctionnements standard différents. Nous envisageons leurs caractéristiques communes du point de vue du changement linguistique qu'est la « grammaticalisation ». L'observation du corpus d'étude nous amène ensuite à analyser genre, like et so en convoquant différents outils théoriques syntaxiques et macro-syntaxiques, prosodiques et énonciatifs. Dans des configurations en « liste », telles que des énumérations, des reformulations ou après des segments interrompus de la production orale, nous examinons dans quelle mesure ces trois mots fonctionnent comme marqueurs de la construction progressive du discours. Cette étude se poursuit par l'analyse d'un fort point de congruence entre les trois marqueurs, à savoir l'introduction de discours direct.

  • L'évolution accentuelle du lexique anglais contemporain appréhendée à travers les dictionnaires de prononciation (XVIIIe - XXIe siècles)    - Castanier Jérémy  -  30 novembre 2016

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'étude du placement de l'accent de mot en anglais soulève le problème de la variation synchronique, diachronique et/ou variétale, dans des mots tels que exquisite, necessarily, research, adult, ou encore applicable. Le phénomène restant encore souvent sous-documenté, la présente thèse recense et cherche à expliquer la variation accentuelle ancienne et en cours en anglais britannique et américain, dans une optique diachronique mais aussi de synchronie dynamique. Elle s'appuie pour cela sur un corpus lexical représentatif du lexique anglais (hors noms propres et mots composés), comprenant 2609 entrées dont l'accentuation varie ou a varié. Cette accentuation a été systématiquement vérifiée dans 57 dictionnaires publiés de 1727 à nos jours, dont les 18 éditions de l'English Pronouncing Dictionary (1917-2011) de Daniel Jones et ses successeurs. La thèse met au jour toutes les tendances accentuelles passées, récentes et en cours identifiables sur l'empan des trois siècles étudiés et en identifie les causes, telles que l'assimilation des emprunts, le réemprunt, la transparence dérivationnelle, le rejet des accentuations immotivées, l'analogie, le sens, l'extra-linguistique, ou encore les déséquilibres rythmiques. Elle cherche en outre à en décrire les mécanismes évolutifs, en se focalisant notamment sur le phénomène de la diffusion lexicale des changements. Elle conclut que l'évolution accentuelle de l'anglais est le fait d'une réappropriation plus ou moins (in)consciente de la langue par ses locuteurs, et rejette par ailleurs toute notion téléonomique en montrant que les évolutions ne vont pas nécessairement vers une amélioration ou une simplification du système.

  • Placement de l'accent et voyelles inaccentuées dans la prononciation de l'anglais du XVIIIe siècle sur la base du témoignage des dictionnaires de prononciation, des vers et de la musique vocale    - Trapateau Nicolas  -  02 décembre 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette thèse a pour objectif de définir les règles d'accentuation, la qualité des voyelles inaccentuées et les valeurs sociolinguistiques qui leur étaient associées dans l'anglais du XVIIIe siècle. Le corpus est avant tout constitué d'une édition informatisée du Critical Pronouncing Dictionary de John Walker (1791) réalisée spécialement pour cette étude, dont les données sont comparées à celles des autres ouvrages de prononciation du XVIIIe siècle, des passages versifiés du corpus ECCO-TCP ainsi que d'un corpus de livrets et partitions d'opéras. Cette triple comparaison permet d'obtenir une vision fiable des données prescriptives fournies par les témoignages directs sur la prononciation du XVIIIe siècle et de proposer des équivalences phonétiques précises des symboles vocaliques pré-phonétiques rencontrés dans les dictionnaires. L'examen du corpus révèle que les règles d'accentuation de l'anglais contemporain étaient déjà bien installées à cette époque mais connaissaient davantage d'irrégularités. Il existait également une plus grande variété de voyelles inaccentuées qu'aujourd'hui et la préservation de voyelles non-réduites à [ə] était particulièrement présente dans les registres les plus soutenus ainsi que dans les positions syllabiques qui précèdent l'accent tonique primaire. En revanche la centralisation vocalique à l'inaccentuée était déjà dominante dans les divers sociolectes de l'époque et ne représentait plus une variable diastratique mais seulement diaphasique. Le placement de l’accent comme la préservation de qualités vocaliques pleines en syllabe inaccentuée reflétait encore le caractère étranger de certains mots savants récemment empruntés aux langues classiques, avant qu'ils ne soient progressivement intégrés au système phonologique de l'anglais par le biais de l'isomorphisme et de l'analogie.

  • Médiatisation et médiation : le cas de la représentation du conflit en Irlande du Nord à la télévision nationale britannique (1988-2005)    - Gallet Elodie  -  27 novembre 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La représentation du conflit en Irlande du Nord à la télévision nationale britannique est étudiée en partant de l'hypothèse que la médiatisation d'un conflit national affecte les prérogatives de service public et d'impartialité auxquelles l'audiovisuel britannique est tenu. En l'absence de données préexistantes suffisantes, un répertoire a été créé pour relever toutes les émissions factuelles et de fiction, abordant le sujet du conflit en Irlande du Nord et diffusées à la télévision nationale britannique entre 1988 et 2005. La programmation de ces 432 émissions et leur synopsis ont été analysés pour évaluer la médiatisation du conflit et l'éventuel rôle de médiatrice qu'a pu jouer la télévision. Entre 1988 et 2005, cette représentation a été influencée par des contraintes politiques et économiques. Les chaînes de télévision ont proposé une médiatisation partielle et partiale du conflit ; elles sont également intervenues, volontairement ou de manière imposée, comme des médiatrices pour véhiculer une représentation pro-gouvernementale du conflit. La censure opérée sur les voix républicaines entre 1988 et 1994 a empêché une couverture libre du conflit, avant que les chaînes s'engagent au service de la paix dès le cessez-le-feu de l'IRA en 1994. La signature des accords de paix en 1998 a entraîné la fin de la médiatisation du conflit et de la situation post-conflictuelle. La vision pro-gouvernementale a essentiellement été véhiculée par le biais des émissions documentaires. Des voix alternatives ont quelques fois été portées par des fictions documentaires, sans que cela suffise néanmoins à remettre en discussion la politique britannique en Irlande du Nord.

  • Contes rendus : Sources and Development of Louisiana's French and Creole Oral Tradition    - Rabalais Nathan  -  20 juin 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette étude présente des analyses en profondeur des contes de la tradition orale de la Louisiane française et créole. Le folklore unique de cette région est née de la confluence de divers éléments à la suite d'un nombre de mouvements de populations conséquents vers la Louisiane : les colonisations française et espagnole, la traite des esclaves, le Grand dérangement, et la Révolution Saint-Domingue, entre autres. Des analyses comparatives d'un corpus de contes louisianais et leurs analogues français, acadiens et ouest-africains démontreront comment se sont adaptés des motifs, personnages et valeurs morales au contexte socioculturel de Louisiane. La théorie de la fausse réitérabilité proposée par Paul Zumthor est employée afin d'expliquer ces mutations dans le récit oral. Nous suggérons que plusieurs exemples de traumatisme culturel - l'esclavage, le Grand dérangement, et l'infériorité linguistique causée par l'éducation monolingue anglaise - auraient aboutit à une renégociation culturelle parmi les communautés francophones et créolophones qui se reflète dans la tradition orale de Louisiane. Les trois chapitres principaux explorent chacun une figure importante du folklore louisianais : l'animal rusé, le fou (Jean-le-Sot) et le Fin voleur. Dans la tradition orale de Louisiane, l'on observe une tendance globale d'une mise en valeur du personnage rusé. Nous nous appuyons également sur la notion du carnavalesque de Mikhaïl Bakhtin pour mieux comprendre le renversement des structures du pouvoir effectué par le rusé. En encadrant la Louisiane comme lieu des échanges culturel et de la créolisation, l'étude place cette région dans le contexte plus large de la francophonie, comprenant l'Afrique, la Caraïbe, et l'Atlantique française.

  • Les mécanismes de construction du sens dans le discours sur l’événement en cours : étude de sémantique sociocognitive sur le direct de CNN le 11 septembre 2001    - Danino Charlotte  -  19 décembre 2014

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Comment parle-t-on de quelque chose lorsque l'on n'est pas sûr de savoir de quoi il s'agit? Comment construit-on du sens au beau milieu d'une crise sémantique? Et Pourquoi? Cette thèse envisage la production linguistique dans un corpus choisi pour sa haute spécificité: le direct de CNN le 11 septembre 2001. La première partie décrit et justifie le choix de la situation de l'événement en cours et la constitution du corpus, qui bénéficiera d'une double approche, inductive et déductive. La seconde partie analyse les cadres du discours contraints par la situation et contraignant les productions: le direct télévisé et l'interaction y sont caractérisés et analysés. La typologie des profils sociodiscursifs conduit à une analyse en termes de modes de discours. La troisième partie envisage les contraintes cognitives, en intégrant les apports de la psycholinguistique. Négociation de la référence, construction du common ground, structuration de l'information y sont considérés dans le corpus, qui présents bien souvent une déviation par rapport à la situation en langue générale. Une conclusion revient sur le parcours théorique et méthodologique qui aura été nécessaire ainsi que sur certaines conclusions d'analyses.

  • Étude linguistique contrastive du corpus canadien des arrêts de la cour suprême et du corpus européen des arrêts de la cour de justice    - Chaulet Olivier  -  07 novembre 2014

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La recherche entreprise vise à présenter l'analyse contrastive de phénomènes phraséologiques, lexicologiques et syntaxiques inhérents à la langue de spécialité juridique à partir de deux corpus comparables, bilingues anglais et français : celui des arrêts de la Cour suprême du Canada et celui des arrêts de la Cour de justice de l'Union Européenne. Plus précisément, il s'agit d'étudier les régularités et surtout de mettre au jour les particularités observables en anglais juridique, entre les systèmes de droit des deux côtés de l'atlantique, la common law au Canada et le droit romano-germanique en Europe. Sur la base d'exemples concrets rassemblés par concordancier et comparés aux données lexicographiques sur papier et en ligne, nous tenterons de conforter l'hypothèse de l'existence de règles morphologiques et syntaxiques propres à la langue spécialisée du droit, particulièrement au Canada.

  • Les sermons moyen-anglais du manuscrit Bodley 806 : édition critique et étude    - Sasu Elena  -  22 mars 2014

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La thèse présente l'étude et l'édition critique du manuscrit Bodley 806, contenant un cycle complet de sermons dominicaux de la fin du quatorzième-début du quinzième siècle. Sont d'abord présentés les contextes historique et idéologique de l'époque, partie à laquelle s'ensuit une présentation de la nature même de l'édition, ainsi que l'argumentation de la position prise par le scribe du manuscrit Bodley 806 telle qu'elle transparaît à travers le texte qu'il compile. La quatrième partie de l'étude qui accompagne l'édition critique détaille les caractéristiques physiques, l'histoire du manuscrit, ainsi que sa structure et sa langue. Le cinquième chapitre présente les éléments qui étayent les thèses selon lesquelles le texte contenu dans le manuscrit a été compilé par une seule et même personne et que ce dernier en a influencé d'autres (sans qu'il soit pour autant leur source directe). La dernière partie de l'étude est consacrée aux conclusions générales et aux principes éditoriaux appliqués à l'édition. A la partie introductive succède l'édition du texte, où chaque sermon est accompagné de son apparat critique et ses notes explicatives. En annexe de cette édition se trouvent également un glossaire et trois indexes : l'un de citations bibliques, un autre de citations non-bibliques et le dernier de noms propres.

|< << 1 2 >> >| thèses par page

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales