Vous êtes ici : Accueil > Années de soutenance > 2015

2015

Les thèses soutenues en 2015

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
123 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date Auteur Titre thèses par page
  • Contes rendus : Sources and Development of Louisiana's French and Creole Oral Tradition    - Rabalais Nathan  -  20 juin 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette étude présente des analyses en profondeur des contes de la tradition orale de la Louisiane française et créole. Le folklore unique de cette région est née de la confluence de divers éléments à la suite d'un nombre de mouvements de populations conséquents vers la Louisiane : les colonisations française et espagnole, la traite des esclaves, le Grand dérangement, et la Révolution Saint-Domingue, entre autres. Des analyses comparatives d'un corpus de contes louisianais et leurs analogues français, acadiens et ouest-africains démontreront comment se sont adaptés des motifs, personnages et valeurs morales au contexte socioculturel de Louisiane. La théorie de la fausse réitérabilité proposée par Paul Zumthor est employée afin d'expliquer ces mutations dans le récit oral. Nous suggérons que plusieurs exemples de traumatisme culturel - l'esclavage, le Grand dérangement, et l'infériorité linguistique causée par l'éducation monolingue anglaise - auraient aboutit à une renégociation culturelle parmi les communautés francophones et créolophones qui se reflète dans la tradition orale de Louisiane. Les trois chapitres principaux explorent chacun une figure importante du folklore louisianais : l'animal rusé, le fou (Jean-le-Sot) et le Fin voleur. Dans la tradition orale de Louisiane, l'on observe une tendance globale d'une mise en valeur du personnage rusé. Nous nous appuyons également sur la notion du carnavalesque de Mikhaïl Bakhtin pour mieux comprendre le renversement des structures du pouvoir effectué par le rusé. En encadrant la Louisiane comme lieu des échanges culturel et de la créolisation, l'étude place cette région dans le contexte plus large de la francophonie, comprenant l'Afrique, la Caraïbe, et l'Atlantique française.

  • Fingerprinting sediment sources in agricultural catchments in southern Brazil    - Tiecher Tales  -  05 mars 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La connaissance des principales sources diffuses de sédiments permettrait d'améliorer l'utilisation des ressources publiques investies dans les stratégies de gestion des sols. Les méthodes de traçage (fingerprinting) conventionnelles basées sur la composition géochimique sont laborieuses et nécessitent une préparation importante des échantillons. Cette étude visait à rechercher les sources de sédiments dans des bassins versants agricoles du Rio Grande do Sul (sud du Brésil) et d'évaluer l'utilisation des outils spectroscopiques comme technique alternative. La superficie des bassins versants étudiés est comprise entre 0,80 et 2027 km². Les sources de sédiments correspondent aux terres cultivées, aux prairies, aux chemins agricoles et aux berges des cours d'eau. L'échantillonnage des sédiments est basé sur des préleveurs automatiques pour un suivi temporel, des prélèvements de sédiments fins du lit de la rivière, et lors d'événements de pluvieux. La concentration totale des traceurs géochimiques a été mesurée dans les échantillons de sédiments et de sols. Les mesures spectrales ont été faites dans la gamme ultraviolet-visible, proche infrarouge et infrarouge moyen pour le bassin versant d'Arvorezinha. Les deux méthodes, classiques et spectroscopiques, permettent de discriminer et de fournir la contribution des sources de sédiments. L'information spectrale peut être aussi précise que les traceurs géochimiques. En outre, la combinaison de paramètres de couleur dérivés du spectre dans le visible avec traceurs géochimiques était une façon rapide et peu coûteuse pour améliorer la discrimination entre les sources et la précision des prédictions. La contribution des sources de sédiments démontrent que d'autres facteurs que proportion de l'utilisation des terres, comme la distribution de terres agricoles, les forêts et les chemins agricoles dans le paysage, jouent un rôle important dans la production de sédiments. Forêt riparienne semble être un facteur clé de l'érosion des berges des cours d'eau. L'érosion due aux chemins agricoles semble être fortement liée échelle d'observation et dépend du nombre de points ou les routes traversent le réseau hydrographique. Les terres cultivées, même lorsque cultivées sans labour (semis direct), sont encore la principale source de sédiments dans les bassins versants agricoles dans le sud du Brésil. La quantité de sédiment produite par les terres cultivées et par unité de surface qui atteint efficacement le réseau de drainage variait de 0,06 à 3,95 tonnes ha-1 an-1. Ces variations sont partiellement liées au relief et à la pente, mais elles sont essentiellement influencées par l'utilisation des terres et la gestion des sols. La quantité de sédiments provenant des terres cultivées est encore trop élevée pour des zones de faible érosivité et cultivées sans labour du sol, comme le bassin versant de Conceição (1, tonnes ha-1 an-1). Ceci, indique que des efforts supplémentaires sont encore nécessaires pour réduire l'érosion du sol. Par conséquent, il est urgent de mieux planifier l'utilisation et l'occupation des terres dans ces bassins versants, dans la mesure où les systèmes de gestion des sols utilisés par les agriculteurs sont encore inefficaces pour réduire le ruissellement et l'érosion dans les zones cultivées dans le sud du Brésil.

  • Groundwater properties and potentialities in the Precambrian rocks, Hafafit area, Southeastern Desert, Egypt    - Ahmed Ashraf Ismail Embaby  -  15 décembre 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette thèse s’inscrit dans le cadre des travaux de recherche de nouvelles ressources en eau en Egypte orientale. Elle est plus spécifiquement axée sur la région du désert Sud-Oriental de l'Egypte. Le présent travail porte sur les propriétés et les potentialités en eau souterraine du système aquifère précambrien dans la région de Hafafit. Les eaux souterraines représentent la ressource la plus importante pour la boisson et les autres usages (domestiques, industriels, agricoles) dans cette région. La répartition spatiale des roches réservoirs, ainsi que leur structure ont d’abord été déterminées afin de comprendre la distribution des aquifères associés et les écoulements préférentiels des eaux souterraines. La méthodologie utilisée est le couplage du travail de terrain pour identifier les roches à l'affleurement et le traitement des images Landsat en utilisant les techniques de télédétection. Cette approche a permis une cartographie géologique détaillée de la région de Hafafit et aussi de dessiner la carte de densité des linéaments et leur orientation. Les résultats ont permis d’identifier les zones potentiellement aquifères. La deuxième étape a consisté à mener une étude pétrographique afin de déterminer la minéralogie et par conséquent, les éléments chimiques qui peuvent être impliqués dans les interactions eaux-roches. L’objectif est de comprendre les processus physico-chimiques à l’origine de la minéralisation des eaux souterraines dans les rochers précambriennes Enfin, avec toutes les données climatiques, géologiques, hydrologiques, hydrogéologiques et chimiques, nous avons tenté d’élaborer un modèle conceptuel du système aquifère du Précambrien de la zone de Hafafit, expliquant ses propriétés physico-chimiques et ses potentialités. Le désert Sud-Oriental de l'Égypte est limité par les longitudes 33° 50' 00" - 35° 45' 00" E et les latitudes 24° 00' 00"- 25° 15' 00" N et couvre une superficie d'environ 17,290 km². Ainsi, il forme une longue bande d'environ 150-200 km de large, bordée à l'Ouest par le Nil et à l'Est par la Mer Rouge. La zone étudiée est située dans la partie sud de cette bande et peut être définie par un quadrilatère dont les sommets sont, au Nord, les villes de Idfu et El Qusier et ceux d'Assouan et Ras Banas au Sud. Pour la zone étudiée, des histogrammes des variations saisonnières de température et de précipitation ont été établis sur les cinq dernières décennies en utilisant les relevés météorologiques historiques (disponibles sur Tutiempo International DataBase) de deux stations situées respectivement à l'Ouest (Assouan sur le Nil) et au Nord (El Qusier sur la Mer Rouge). Les données d'une nouvelle station implantée à l’Est (Marsa Alam sur la Mer Rouge) ont été utilisées, mais sur 6 ans uniquement. Malheureusement aucune station n’a été implantée dans la partie montagneuse de la région étudiée. Ces histogrammes montrent que, dans la région de Hafafit, la température varie de 22 à 36 °C avec une moyenne de 28 °C. L'effet de la température est renforcé par l’ensoleillement relatif annuel moyen, compris entre 80% et 106% entre les deux saisons. L'humidité relative annuelle varie entre 32% et 60% de l'hiver à l'été. Les précipitations annuelles varient de 0 à 117 mm/an dans l'Ouest (Assouan) et de 0 à 195 mm/an dans le Nord (El Qusier) avec une moyenne générale de 50 mm/an pour toute la région. Cependant de longues périodes de sécheresse peuvent succéder à certains événements pluviométriques intenses (souvent 60 mm.h-1). Un autre critère important du climat local est le vent qui souffle régulièrement avec une vitesse moyenne élevée à près de 20 km/h. Par conséquent, l'évaporation potentielle peut atteindre 10 mm/jour. Toutes ces conditions témoignent du degré élevé de l'aridité de la région de Hafafit et du faible potentiel de recharge des aquifères par les apports pluviométriques. Sur les bords de la chaîne centrale des collines, les affleurements de roches sédimentaires sont réduits. Les alluvions quaternaires du Nil recouvrent une séquence détritique et marine de schiste, de craie et de marne de l’Eocène au Pliocène. Sous cette séquence, se trouvent les formations du Crétacé supérieur (carbonates, phosphates et roches détritiques) et les grès Nubiens du Crétacé moyen qui forment le socle sédimentaire régional. Près de la Mer Rouge, la couverture sédimentaire de la plaine côtière est épaisse, datée du Miocène au Quaternaire, caractérisée par des dépôts marins et des formations coralliennes. Les plus anciennes roches du Précambrien constituent le socle. La séquence commune des roches est la suivante : migmatites - granitoïdes gneissiques - gneiss psammitiques, gneiss à biotite-amphibolites - schistes pélitiques. Selon le degré de métamorphisme, certaines de ces roches développent une schistosité et sont plus ou moins intensivement pliées. Toutes ces roches ont été regroupées dans l'unité dite ‘Infrastructure’. Deux aquifères sont liés à cet ensemble, l’un associé aux méta-sédiments et l'autre aux formations granitiques. Les roches les plus jeunes du Précambrien sont principalement des roches basiques et ultrabasiques. Cette séquence est formée de serpentinites (plus ou moins altérés, comme indiqué par la présence d’antigorite, de carbonates et de talc), de métagabbro, de métavolcanites. Cet ensemble de roches a été regroupés dans l'unité dite ‘Supra-structure’. Deux aquifères ont été identifiés en relation avec les roches métavolcaniques et les roches basiques-ultrabasiques. Enfin, une grande partie de toutes ces roches a été recoupée par les intrusions de granitoïdes et par de nombreux dykes et veines de granite, dolérite, aplite et quartz. Les zones très fracturées sont des zones préférentielles d’écoulement pour les eaux souterraines. La technique de télédétection est l'un des outils les plus importants et les plus puissants pour la cartographie des roches et l'extraction des linéaments. Les données du satellite Landsat-8 ont été utilisées pour l’étude de la zone de Hafafit sur une superficie de 312 km2. Les linéaments permettent de déterminer les zones d’écoulement préférentiel de l'eau souterraine et servent de base pour l'exploration et la prospection des aquifères fracturés. Le traitement des images Landsat-8 a permis d’identifier les zones potentielles d’écoulement des eaux souterraines. Ces zones ont surtout été détectées dans les granitoïdes plus âgés, les méta-sédiments et métavolcanites et doivent être considérées comme des sites appropriés pour l'exploration géophysique et par forages. L'analyse morphométrique est une étude vitale pour comprendre le comportement hydrologique et géomorphologique des bassins versants. La méthode synthétique de l'hydrogramme unitaire de Snyder dans les bassins versants non jaugés a permis de calculer le débit de pointe et le temps de base dans ces bassins versants sur la base des caractéristiques physiques et des coefficients constants. Le temps de pointe est un paramètre important pour déterminer le temps suffisant pour que les résidents quittent les zones à haut risque d'inondation. Selon la méthode de l'hydrogramme unitaire synthétique de Snyder, les bassins tels que W.El-Jimal, W.Mubarak, W.Abu Dubur, W.Umm Gheig, W.Lahmi, W.El-Alam, W.Ghadir, W.ar- Ridah, W.Abu Ghusun sont à faible probabilité de risques d'inondation et d’intensité des crues. Ils sont donc appropriés pour la construction des stations et villages touristiques et commerciales, pour l'agriculture et l’industrie en prenant les précautions nécessaires. La diagraphie géophysique a été appliquée pour décrire la lithologie du sous-sol. La corrélation stratigraphique entre les forages, d’après les diagraphies, met en évidence trois couches principales. La première couche correspond à la formation quaternaire de Wadi (épaisseur comprise entre 15 à 60 m) déposée sur la roche précambrienne et aux récifs coralliens dans la zone côtière. La deuxième couche peut être corrélée avec les roches fracturées et altérées, argiles et calcaires (épaisseur comprise entre 20 - 100 m). Les roches massives du sous-sol (épaisseur entre 40 à 250 m) représentent la 3ème couche. Les formations aquifères sont classées comme suit : les aquifères côtiers de la Mer Rouge (aquifères du Miocène au Quaternaire), les aquifères fracturés du Précambrien. Les isopièzes varient entre 0,5 à 590 m. La carte piézométrique met en évidence des zones de recharge en zone montagneuse. L'eau souterraine s’écoule principalement dans deux directions, vers l'Est en direction de la mer Rouge et dans la direction du Nil. La carte piézométrique montre une ligne de partage des eaux souterraines entre ces deux parties. La caractérisation pétrographique des aquifères permet de mieux comprendre la chimie des eaux souterraines. Les roches de l'unité ‘Infrastructure’ sont essentiellement des roches silico-alumineuses provenant d’un métamorphisme régional de contact (migmatites, gneiss granitoïdes, amphibolites, et schiste pélitique). Les roches de cette unité Infrastructure sont principalement composées de quartz, plagioclase, feldspath potassique et micas (biotite et muscovite). Par conséquent, la chimie des eaux souterraines dans ce domaine sera le résultat d'interactions entre les roches alumino-silicatées et l’eau, conduisant à la libération essentiellement de Si, Al, Na, Ca et K. Ceci apparaît dans les aquifères méta-sédimentaires et l'aquifère granitique. En revanche, les roches de l'unité Supra-structure sont principalement des roches basiques et ultrabasiques découlant de la croûte océanique (serpentinites et métavolcanites essentiellement associés aux métagabbros). Par conséquent, ces roches, principalement composées d'olivine, pyroxène et magnétite, ont été modifiées en antigorite, talc et carbonates (calcite et magnésite). Les eaux souterraines de cette unité sont largement enrichies en Si, Mg, Ca, HCO3 et Fe. Comme ces types de roches contiennent une partie importante de minéraux sulfurés, leur altération peut produire la formation de sulfate. Ceci apparaît dans l’aquifère méta-volcanique et l’aquifère basique-ultrabasique. Les propriétés physiques de l'eau souterraine sont représentées par le pH, la conductivité (CE) et la salinité. L'erreur d'équilibre ionique pour tous les échantillons est au minimum de 5%. La valeur de pH est faible dans la partie orientale de l'étude et élevée dans la partie Ouest de la zone d'étude. La valeur de CE augmente vers la côte de la mer Rouge et diminue dans la partie ouest de la zone. La salinité totale des échantillons d'eau souterraine indique que la salinité augmente vers la Mer Rouge et diminue en direction du Nil. Cela est attribué à l'intrusion d'eau de mer dans les aquifères côtiers. Les ions majeurs sont Ca2+, Mg2+, Na+, K+, Cl-, Br, SO42-, PO42-, CO32- et HCO3-, et constituent près de 98% de la minéralisation totale des eaux souterraines. Le TDS et la conductivité électrique (CE) sont fortement corrélés entre eux et ils ont une corrélation positive avec Ca, Mg, Na, K et Cl. Les eaux souterraines peuvent être classées en trois types d'eaux : le type Cl-Na est prédominant dans les aquifères granitiques, méta-volcaniques, basiques-ultrabasiques, méta-sédimentaires et dans les aquifères quaternaire-miocène; le type Cl-Ca est prédominant dans les aquifères granitiques et basiques-ultrabasiques; les SO4 caractérisent les aquifères méta-volcaniques, granitiques et méta-sédimentaires. Le Na caractérise les aquifère granitiques, méta-volcaniques et méta-sédimentaires. Les indices de saturation des minéraux montrent que la calcite et la dolomite ont atteint l'équilibre dans les aquifères basiques-ultrabasiques et sont dans un état de sursaturation dans d'autres aquifères. Les minéraux évaporitiques montrent des degrés de saturation plus faibles que les minéraux carbonatés. L’halite n’est pas la principale source de Na+ et Cl-. Les processus hydro-chimiques comprennent la salinisation, l'altération, l'évaporation, le mélange et l'échange d'ions, qui influent sur la qualité des eaux souterraines. Selon la salinisation, la plupart des échantillons d'eau souterraine du Précambrien dans la partie ouest de la région sont d’origine pluviométrique (eau douce) et les échantillons dans la partie orientale sont d’origine marine. La plupart des échantillons du Précambrien et de la zone côtière ont subi une altération des silicates. Selon les diagrammes de Gibbs, tous les échantillons d'eau souterraine reflètent le processus d'évaporation. Le Précambrien et les aquifères côtiers révèlent des processus d'échanges d'ions causés par le mélange d'eaux douces et salines. La classification des eaux souterraines en fonction de leur aptitude pour la boisson et les usages domestiques sur la base des critères de l'OMS (2006) montre que tous les échantillons d'eau souterraine ne sont pas aptes. L'aptitude de l'eau souterraine pour l'irrigation, basée sur le TDS montre que seuls 29% des échantillons sont aptes. Perspectives et recommandations. Bien que cette recherche ait apporté une contribution importante à la compréhension des ressources en eau du désert sud-oriental en Egypte, la connaissance est encore insuffisante pour développer une gestion durable de ces ressources. Dans les travaux futurs, les efforts devront se concentrer sur les points suivants: - Meilleure estimation du bilan en eau de la région. Le bilan eau de la région est encore insuffisamment connu. Les études sur les estimations du bilan de l'eau, mettant en œuvre plusieurs méthodes devront être encouragées. - Estimation des paramètres hydrodynamiques. Les données relatives aux paramètres hydrauliques importants tels que la conductivité hydraulique, la transmissivité, l’emmagasinement sont très rares et ne couvrent pas l'ensemble de la région. Ces paramètres ont un grand impact sur la circulation des eaux souterraines. Ainsi, il est fortement recommandé d'augmenter de manière significative les essais hydrauliques. - Mise en place d’un réseau de piézomètres de surveillance des eaux souterraines. À l'heure actuelle il n’existe aucun réseau. Sa mise en œuvre permettrait l'acquisition de données sur les fluctuations piézométriques, d’établir des relations précipitations-piézométrie, et d’estimer la recharge des aquifères. - Les méthodes isotopiques peuvent également être mises en œuvre. Elles permettront de mieux comprendre et quantifier le cycle de l'eau dans le désert oriental. - Une recommandation importante concerne les bases de données. Actuellement, l'accès aux données est très difficile et prend du temps, en raison de la désorganisation de données et d’une mauvaise gestion. Un travail visant à collecter et à centraliser toutes les données liées à l'eau est fortement recommandé. - Basée sur les données disponibles en quantité et en qualité, une modélisation 3D des systèmes aquifères du désert oriental devrait être envisagée dans un proche avenir, en intégrant le contact entre l'eau douce et l'eau salée sur toute la côte de la mer Rouge.

  • Improving image representation using image saliency and information gain    - Le Huu Ton  -  23 novembre 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    De nos jours, avec le développement des nouvelles technologies multimédia, la recherche d’images basée sur le contenu visuel est un sujet de recherche en plein essor avec de nombreux domaines d'application: indexation et recherche d’images, la graphologie, la détection et le suivi d’objets... Un des modèles les plus utilisés dans ce domaine est le sac de mots visuels qui tire son inspiration de la recherche d’information dans des documents textuels. Dans ce modèle, les images sont représentées par des histogrammes de mots visuels à partir d'un dictionnaire visuel de référence. La signature d’une image joue un rôle important car elle détermine la précision des résultats retournés par le système de recherche. Dans cette thèse, nous étudions les différentes approches concernant la représentation des images. Notre première contribution est de proposer une nouvelle méthodologie pour la construction du vocabulaire visuel en utilisant le gain d'information extrait des mots visuels. Ce gain d’information est la combinaison d’un modèle de recherche d’information avec un modèle d'attention visuelle. Ensuite, nous utilisons un modèle d'attention visuelle pour améliorer la performance de notre modèle de sacs de mots visuels. Cette étude de la saillance des descripteurs locaux souligne l’importance d’utiliser un modèle d’attention visuelle pour la description d’une image. La dernière contribution de cette thèse au domaine de la recherche d’information multimédia démontre comment notre méthodologie améliore le modèle des sacs de phrases visuelles. Finalement, une technique d’expansion de requêtes est utilisée pour augmenter la performance de la recherche par les deux modèles étudiés.

  • Low-dimensional modeling and control of shear flows using cluster analysis    - Kaiser Eurika  -  03 décembre 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Une modélisation d'ordre réduit basée sur le partitionnement des données (cluster-based reduced-order modelling ou CROM) est développée pour identifier de manière non supervisée des mécanismes d'interaction non linéaires. La connaissance de ces mécanismes permet de pronostiquer la formation d’événements souhaitables ou non. L’approche proposée adopte un point de vue probabiliste en mettant à profit la linéarité de l’équation d’évolution de probabilité qui tient cependant compte d'éventuelles actions non linéaires des actionneurs. Le cadre est appliqué à l’attracteur de Lorenz, aux données numériques de la couche de mélange, à la turbulence tridimensionnelle du sillage d’un corps non profilé, d’un train, et aux données expérimentales d’un moteur à combustion. Pour ces exemples, le CROM permettait l'identification des quasi-attracteurs par exemple les deux régimes d’écoulement de la couche de mélange ou les états bimodaux du corps Ahmed . Les transitions principales entre ces quasi-attracteurs sont caractérisées par des regroupements de données appelé « flipper cluster ». L'identification de ces « flipper cluster » peut servir pour le contrôle des écoulements en utilisant le partitionnement des données obtenues par exemple de l'évolution temporelle de la traînée ou de la portance. Un contrôle en boucle fermé basé sur la CROM est appliqué à un écoulement le long d'une rampe courbée en vue de diminuer les extensions de la zone de recirculation par rapport à la meilleure excitation périodique en boucle ouverte. L'actionneur est mis en marche en fonction des regroupements préalablement observés. Le résultat est comparé à l’ensemble des lois de contrôle définies par toutes les combinaisons possibles des « on » et « of » par les regroupements de données. Bien que le contrôle basé sur la CROM ne permet pas de réduire la zone de recirculation par rapport à la réduction maximale en boucle ouverte, 28 % de l'apport d 'énergie nécessaire et 81 % pour une loi de contrôle particulière peuvent être économisé.

  • On the classification of some automorphisms of K3 surfaces    - Al Tabbaa Dima  -  07 décembre 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Un automorphisme non-symplectique d'ordre fini n sur une surface X de type K3 est un automorphisme σ ∈ Aut(X) qui satisfait σ*(ω) = λω où λ est une racine primitive n-ième de l'unité et ω est le générateur de H2,0(X). Dans cette thèse on s’intéresse aux automorphismes non-symplectiques d'ordre 8 et 16 sur les surfaces K3. Dans un premier temps, nous classifions les automorphismes non-symplectiques σ d'ordre 8 quand le lieu fixe de sa quatrième puissance σ⁴ contient une courbe de genre positif, on montre plus précisément que le genre de la courbe fixée par σ est au plus un. Ensuite nous étudions le cas où le lieu fixe de σ contient au moins une courbe et toutes les courbes fixées par sa quatrième puissance σ⁴ sont rationnelles. Enfin nous étudions le cas où σ et son carré σ² agissent trivialement sur le groupe de Néron-Severi. Nous classifions toutes les possibilités pour le lieu fixe de σ et de son carré σ² dans ces trois cas. Nous obtenons la classification complète pour les automorphismes non-symplectiques d'ordre 8 sur les surfaces K3. Dans la deuxième partie de la thèse, nous classifions les surfaces K3 avec automorphisme non-symplectique d'ordre 16 en toute généralité. Nous montrons que le lieu fixe contient seulement courbes rationnelles et points isolés et nous classifions complètement les sept configurations possibles. Si le groupe de Néron-Severi a rang 6, alors il y a deux possibilités et si son rang est 14, il y a cinq possibilités. En particulier si l'action de l'automorphisme est trivial sur le groupe de Néron-Severi, alors nous montrons que son rang est six. Enfin, nous construisons des exemples qui correspondent à plusieurs cas dans la classification des automorphismes non-symplectiques d'ordre 8 et nous donnons des exemples pour chaque cas dans la classification des automorphismes non-symplectiques d'ordre 16.

  • Regional Auction Market for Agricultural Product in Indonesia    - Winarsih Dwi  -  30 juin 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La question de la trop longue chaîne de commercialisation et du rôle négatif des intermédiaires est avancé par le gouvernement indonésien pour réguler et intervenir dans le marché agricole, notamment par la mise en place en 2003 d'un marché régional de vente aux enchères, l'Indonesian Commodity Auction Market (ICAM). La création de ce marché alternatif introduit un mécanisme d'enchères, qui n'existait pas auparavant, afin d'améliorer l'efficacité du marché en termes de formation de prix justes et transparents. En dépit de l'objectif optimiste du gouvernement, l'ICAM n'est pas encore reconnu par les agriculteurs comme le marché le plus intéressant. Cette thèse examine la mise en œuvre de l'ICAM dans le marché agricole indonésien à partir d'un point de vue pratique. Le marché régional de vente aux enchères de la province de Java Centre a été choisi comme champ de recherche. La première partie de la thèse aborde quelques aspects sociopolitiques des différentes formes d'intervention de l'Etat Indonésien sur le marché agricole, parmi lesquelles l'ICAM. Nous concentrons ensuite notre analyse sur les aspects organisationnels et opérationnels de l'ICAM et l'argument justifiant la décision du gouvernement de mettre en place l'ICAM. La deuxième partie développe une étude empirique sur l'implication des agriculteurs dans l'ICAM. Enfin, dans la troisième partie, nous nous concentrons sur la discussion des modèles théoriques d'enchères pour expliquer le mécanisme de transaction adopté par l'ICAM. Nous soulignons ensuite l'effet de la concurrence sur la formation des prix d'enchère. En appliquant les données de la vente aux enchères de l'ICAM à la prédiction théorique, nous proposons des recommandations pratiques pour mettre en œuvre une procédure d'enchères appropriée. Cette thèse fournit des recommandations pratiques relatives à l'introduction d'un nouveau mécanisme de marché en Indonésie, à savoir une vente aux enchères des produits agricoles.

  • The Weak-form Efficiency of the Stock Market : The case of Central and Eastern Europe    - El Hajj Mohammad  -  03 juillet 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'objectif de cette recherche est d'étudier l'efficience des marchés des actions des pays d'Europe Centrale et de l'Est suite à la réouverture de leurs places Boursières après la chute des régimes communistes. Non seulement ces économies ont connu des changements majeurs depuis leur entrée dans l'Union Européenne, et l'adoption de l'Euro pour une partie d'entre elles, mais elles représentent globalement un vaste ensemble d'actifs financiers susceptibles d'attirer les investisseurs internationaux. Les pays que nous avons analysés sont la Pologne, la république Tchèque, la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie, la Slovaquie, la Slovénie, et les pays Baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie). Mis à part pour la Slovaquie, les différents marchés considérés présentent des corrélations sérielles, ce qui nous a permis de rejeter l'hypothèse d'efficience faible. Par ailleurs, les rentabilités des marchés de ces dix pays affichent des distributions gaussiennes. Nous avons également observé une homoscédasticité des données pour les différents marchés. Enfin, l'observation du ratio de variance a indiqué l'absence de martingale pour la Bulgarie, la république Tchèque, l'Estonie, la Hongrie, la Lituanie, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie. Cela confirme l'absence d'efficience de forme faible pour ces places Boursières, contrairement au cas de la Lettonie et de la Slovénie, qui présentent un aspect d'efficience faible. Les tests sur modèles ARCH et GARCH concernant l'hétéroscédasticité ont confirmé le rejet de la marche au hasard des rentabilités pour els 10 pays, et donc une absence d'efficience faible. La portée empirique de ces résultats est particulièrement intéressante pour les investisseurs, qui ont la possibilité de tirer parti des mouvements sur ces marchés pour effectuer des arbitrages profitables, entre pays ou au sein d'un même marché.

  • (Re)connaître le stade de peuplement actuel des grandes villes latino-américaines. Diversification des parcours des habitants et des échelles du changement urbain à Bogotá (Colombie).    - Le Roux Guillaume  -  06 juillet 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette thèse propose une analyse du changement urbain récent à Bogotá en termes de « stade de peuplement ». Ce dernier se caractérise actuellement dans la capitale colombienne par un ralentissement de la croissance démographique et une diversification des origines des flux migratoires. Il fait suite à un stade au cours duquel Bogotá a connu, à l'image de nombreuses autres grandes villes latino-américaines, un exode rural massif et des taux de croissance sans précédents. A travers une approche par les mobilités spatiales, cette thèse explore les caractéristiques de ce nouveau stade de peuplement. Elle montre la manière dont les changements de composition de la population et les évolutions des expériences des habitants, dans et hors de la ville, accompagnent la superposition croissante de processus de métropolisation et de densification de l'espace urbanisé, et contribuent à la complexification des divisions sociales de l'espace. La méthode proposée s'appuie sur l'exploitation de deux enquêtes biographiques sur les mobilités spatiales réalisées à Bogotá à 16 ans d'intervalle et de données de recensement géolocalisées. Elle combine une approche à l'échelle globale de l'agglomération et une autre à l'échelle de quartiers illustratifs de transformations en cours.

  • Analyse de l'écologie microbienne des conduites d'eau d'unités de soins dentaires    - Costa Damien  -  10 décembre 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Au cours des soins dentaires une production d’aérosols est engendrée lors de l’utilisation des pièces-à-mains. Par inhalation de ces aérosols ou projections d’eau, les patients et le personnel soignant peuvent être exposés à un risque infectieux selon la qualité microbiologique des lignes d’eau des unités de soins dentaires (LUSD). D’une part, la composition microbienne des LUSD a été étudiée. Pour cela, sept unités de soins dentaires (USD) ont été investiguées. Pour chaque USD, trois conditions d’eaux ont été analysées : l’eau alimentant les USD, l’eau en sortie d’USD après la stagnation d’eau du week-end et l’eau en sortie d’USD après une journée d’activité. D’autre part, une modélisation in vitro a été élaborée afin d’évaluer l’efficacité de différents traitements chimiques recommandés par les fournisseurs d’USD sur un biofilm polymicrobien. La population microbienne varie selon chaque USD et évolue au cours du trajet de l’eau au sein des USD. La contamination microbienne en sortie d’USD apparaît plus importante qu’en entrée d’USD. Parmi les genres microbiens présents en forte proportion dans les différentes conditions étudiées figurent: Candida, Halomonas, Propionibacterium, Mycobacterium, Stenotrophomonas, Pseudomonas, Legionella… Les traitements chimiques proposés par les fournisseurs d'USD présentent une efficacité variable. Le plus efficace parmi ceux testés semble être le calbenium©. De part la présence de genres microbiens potentiellement pathogènes pour l’homme et parfois en proportions importantes, un contrôle efficace de la qualité microbiologique de l’eau sortant des USD semble essentiel afin de limiter la survenue d’infections associées aux soins.

|< << 1 2 3 4 5 6 >> >| thèses par page

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales