Vous êtes ici : Accueil > Sections CNU > Section 71 - Sciences de l'information et de la communication

Section 71 - Sciences de l'information et de la communication

Les thèses se rapportant à la section CNU "Section 71 - Sciences de l'information et de la communication"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
2 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date Auteur Titre thèses par page
  • Rôle d'un espace de travail numérique privé dans une activité d'édition collaborative de cartes conceptuelles. Cas d'étude en lycée    - Gracia-Moreno Carolina  -  11 décembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'utilisation des artefacts numériques pour la réalisation d'activités d'apprentissage reste le plus souvent individuelle, faute de disposer d'environnements adaptés, tant du point de vue du matériel que des applications et des pratiques pédagogiques. Cette recherche rend compte de l'expérience d'usages de différents artefacts dans une activité collaborative d'élaboration de cartes mentales et conceptuelles proposée en cours d'histoire de seconde. L'objectif principal est l'étude du rôle de l'espace de travail privé pour l'édition collective de cartes mentales et conceptuelles. Plus précisément, l'objectif est d'évaluer si le recours aux artefacts numériques lors de l'édition collective de cartes mentales et conceptuelles favorise les processus de confrontation cognitive constitutifs de la collaboration. Pour répondre à cet objectif, deux itérations (expérimentation pilote et expérimentation) ont été réalisées avec deux prototypes de dispositif numérique de collaboration qui permettent aux élèves de différencier leur espace de travail individuel de l'espace collectif. La première expérimentation pilote a été réalisée en 2015 avec un prototype de cartes mentales existant avant l'étude. Elle a consisté à valider le protocole expérimental de la recherche et à préciser les questions de recherche et les hypothèses. La deuxième expérimentation, quant à elle, a été réalisée au cours de l'année 2016 via un prototype de cartes conceptuelles conçu et développé dans le cadre de cette recherche. Cette expérimentation a eu pour but d'éprouver les trois hypothèses formulées, qui s'inscrivent dans la théorie de l'apprentissage social de Bandura (1980) et portent à la fois sur des déterminants environnementaux, cognitifs et comportementaux. La première hypothèse (déterminants environnementaux) suppose tout d'abord que la médiation instrumentale d'une activité d'apprentissage collaborative a une influence sur la participation des élèves. La deuxième hypothèse (déterminants cognitifs) quant à elle, soutient que l'adjonction d'un espace de travail personnel de l'élève à un espace d'interaction collectif favorise des processus cognitifs présents dans la collaboration : le conflit sociocognitif (Doise et Mugny, 1997; Perret-Clermont, 1979), l'étayage (Bruner, 1997) et la vicariance (Bandura, 1980; Pentland, 2015). Enfin, la troisième hypothèse (déterminants comportementaux) suggère que la participation individuelle des élèves sur l'élaboration d'une carte conceptuelle collective est influencée par la culture affective du groupe. Afin de vérifier ces 3 hypothèses, un plan expérimental multifactoriel croisé a été mis en place, ce qui a permis de tester les variables indépendantes simultanément auprès de 7 groupes de lycéens de seconde en classe d'histoire. L'analyse de données effectuée est centrée sur la nature des interactions orales et numériques des élèves, ainsi que sur leurs productions écrites et leurs réponses aux entretiens collectifs et aux questionnaires individuels. Les résultats montrent la tendance du dispositif numérique de collaboration (artefacts, organisation de l'activité, scénario pédagogique) à favoriser le processus d'étayage et vicariance suite aux échanges nécessaires à la coordination des tâches techniques d'édition de la carte conceptuelle. Les résultats indiquent qu'après l'utilisation d'un espace privé numérique, les élèves ont des conflits sociocognitifs significatifs lors du travail en groupe, les entraînant à accepter les réponses les plus ouvertes afin d'éviter la confrontation.

  • De l'Information à la Connaissance. Intranet, concept d’organisation : jeux et enjeux de médiation sociale. Pour une perspective anthropologique de la communication.    - Pascal Catherine  -  20 décembre 2002

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Dans notre société où l'information et plus spécifiquement l'Information Scientifique et Technique est désignée comme référence, examiner avec précision sa valeur, son rôle, son impact réel et ses usages pratiques nous semble nécessaire à la vue des transformations occasionnées par les Technologies de l'Information et de la Communication. Les modifications en quantité, circulation, traitement et contenu de l'information par les TIC constituent le point central de notre questionnement. La problématique de la thèse porte sur ces changements de modalités, sur la valeur même de cette information et plus particulièrement sur la dimension nouvelle et la réorchestration des fins et des moyens que les TIC entraînent. L'intelligence de l'action convoque l'information. Une nouvelle formulation de la métis grecque est invoquée, l'information devient autre, elle se métamorphose en action sous deux pressions: la temporalité (passé, présent et futur) et la complexité inhérente au système informationnel. Une forme de Connaissance se crée: cette Connaissance s'articule autour de plusieurs modalités d'interaction, de rétroaction, ceci constitue des enjeux de médiation sociale. Nous avons envisagé d'étudier Intranet en tant qu'application informationnelle d'un réseau technique, dans différentes organisations (8 contextes investis). Un constat est sensible, le dispositif technique Intranet peut devenir concept d'organisation si certaines émergences sont prises en compte.L'analyse d'Intranet sous-tendue par ces études de terrain s'inscrit dans le domaine des Sciences de l'Information et de la Communication. Notre démarche repose sur l'observation ethnométhodologique et sur une orientation de recherche-action qui lient distanciation et engagement. Ce parcours se nourrit d'une perspective anthropologique de la Communication

|< << 1 >> >| thèses par page

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales