Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de thèse > Duchet Jean Louis > Duchet Jean-Louis

Duchet Jean-Louis

Les thèses encadrées par "Duchet Jean-Louis"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
3 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 3
Tri :   Date Auteur Titre thèses par page
  • Les mots composés : analyse de schémas accentuels de l'anglais britannique standard    - Moore Mauroux Susan  -  14 décembre 2002

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette thèse s'inscrit dans le cadre de la recherche sur l'anglais oral. Les composés sont d'abord situés par rapport aux théories de l'accentuation, et une nomenclature qui leur est spécifique est proposée. Puis, est commentée la constitution du corpus à partir duquel les analyses ont été effectuées. Deux types de sources le composent : les entrées de dictionnaires lexico-phonétiques et des extraits sonores en discours. Ces extraits ont été soumis à une analyse acoustique à l'aide du logiciel PRAAT, et une base de données a été utilisée pour interroger l'ensemble du corpus, afin de confronter les prévisions de l'accent lexical et les réalisations effectives en discours et de mettre à l' épreuve les règles de l'accentuation déjà énoncées pour les composés. Les résultats montrent que les prévisions lexicales sont fiables , et les règles permettent de prévoir le schéma accentuel d'unités non lexicalisées, à condition de tenir compte de certains phénomènes de discours, tels le déplacement de l'accent et le contour intonatif. Quelques nouvelles hypothèses ont été formulées : le type d'accentuation est influencé par la longueur et la complexité de l'unité lexicale ; il semble aussi pertinent d'opposer les composés ou le premier élément sert à nommer le second (ce qui correspond aux cas où les deux éléments sont accentués) et ceux où le premier sert à créer une sous-classe (cas où le premier élément porte l'accent nucléaire)

  • Apprentissage, appropriation et utilisation du français et des langues nationales par les jeunes lettrés du Burkina Faso : le cas des élèves-maîtres    - Pitroipa Bangre Yamba  -  04 décembre 2008

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    À partir de questionnaires et entretiens semi-directifs, cette thèse se propose d'analyser le profil linguistique, les représentations culturelles et identitaires des jeunes Burkinabè lettrés. 453 élèves-maîtres des ENEP de Loumbila, Fada N'gourma, Bobo-Dioulasso, Ouahigouya et Gaoua ont pris part à cette étude. Ces jeunes lettrés (hommes et femmes), âgés de 19 à 33 ans, et de niveaux d'études variés (BEPC, 2nde, 1ère, terminale, études universitaires) ont été retenus comme échantillon de l'ensemble des jeunes lettrés du pays. Dans son développement, cette thèse dresse un panorama inédit sur le vécu langagier, le développement psycholangagier et les représentations culturelles et identitaires de ceux qui auront en charge d'assurer l'éducation de base au Burkina. S'appuyant sur cet échantillon, ce travail livre la perception de la vitalité actuelle, future et légitime du français et des langues nationales du Burkina. Cette thèse livre aussi une analyse du degré d'engagement de ces jeunes futurs pédagogues pour promouvoir l'éducation de base à l'école en langue française et dans leur langue maternelle au Burkina Faso, pays d'Afrique francophone subsaharienne.

  • Préfixation et phonologie de l'anglais : analyse lexicographique, phonétique et acoustique    - Videau Nicolas  -  29 novembre 2013

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La prononciation des préfixés en anglais contemporain s'appuie traditionnellement sur la distinction suivante : un préfixe séparable reçoit un accent tandis qu'un préfixe inséparable est généralement inaccentué et réduit. Cette thèse a pour but de montrer qu'une telle approche n'est pas satisfaisante dans la mesure où elle ne permet pas de rendre compte de la prononciation de nombreux mots, particulièrement en discours. Nous proposons ici une analyse approfondie des préfixés en de-, re-, dis-, mis-, un- et in-, réalisée à partir de la première édition du Longman Pronunciation Dictionary (1990), qui montre que ces six préfixes se comportent de manière très différente sur le plan accentuel. Les résultats obtenus et les hypothèses formulées sont ensuite confrontés à un corpus oral de 80 000 mots (8 heures d'audio). Afin d'expliquer l'apparente variabilité de la prononciation des préfixés en discours, nous montrons qu'en plus de la traditionnelle distinction entre préfixés séparables et préfixés inséparables, il est nécessaire de prendre en compte d'autres paramètres, comme la transparence, le co-texte et les relations intersubjectives, afin de justifier certaines prononciations, notamment dans les cas de contraste explicite ou implicite et dans les cas de focalisation.

|< << 1 >> >| thèses par page

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales