Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de thèse > Richard Noël

Richard Noël

Les thèses encadrées par "Richard Noël"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
3 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 3
Tri :   Date Auteur Titre thèses par page
  • Optimisation des transmissions dans les réseaux de capteurs sans fil par technique MIMO coopératif à boucle fermée en environnement perturbé    - Oyedapo Olufemi James  -  15 septembre 2014

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le système MIMO coopératif est une solution attrayante dans un environnement où les trajets multiples signalent s'avérer être une étape stimulante pour le lien paire communication émetteur-récepteur. En effet, la diversité spatiale fournis par les émetteurs et recievers peut être exploitée pour améliorer la qualité du signal. Cette thèse étudie l'application de la boucle fermée précodeur MIMO pour réduire encore plus l'énergie de transmission dans un tel environnement. La contribution de cette thèse est de proposer des approches globales qui conduisent à l'optimisation globale des transmissions dans le système MIMO coopératif. Tout d'abord, on exploite la diversité spatiale des noeuds, et proposons une technique de sélection de noeud pour réduire l'énergie de transmission. Les noeuds sont sélectionnées en utilisant le linéaire boucle fermée MIMO précodeur max-dmin qui optimise la distance minimale (dmin) de critère pour réduire le BER de la constellation reçue, ce qui abaisse le rapport requis signal sur bruit (SNR). Deuxièmement, nous sommes motivés par une obligation de rendre les paramètres d'évaluation des performances MIMO disponibles aux couches supérieures du protocole. Ainsi, nous proposons une méthode théorique pour obtenir la fonction de distribution de probabilité (pdf) de dmin pour le précodeur max-dmin, nous utilisons le résultat de rapprocher le BER et de la capacité ergodique pour un système MIMO et une valeur de M en utilisant deux sous-canaux dans d'une manière rapide. Nous présentons un scénario qui exige que l'information pertinente soit détectée à partir d'une variété de sources situées à l'intérieur de la haute tension (HT) environnement du poste de réseau intelligent (SG) des applications. Notre contribution comprend le développement d'un outil de simulation basé sur la technique de sélection de noeuds pour le max-dmin distribué MIMO précodage. Pour tenir compte des interactions entre les couches multiples de communication, nous proposons de concevoir un système de communication MIMO coopératif complet basé sur un protocole d'échange de base qui est liée à notre scénario de transmission supposé. On construit en outre toutes les trames de sous-couche MAC, qui sont transmis dans ce système limité par le coût de l'énergie et de la synchronisation.

  • Vers des traitements morphologiques couleur et spectraux valides au sens perceptuel et physique : méthodes et critères de sélection    - Ledoux Audrey  -  05 décembre 2013

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'extension de la morphologie mathématique au domaine de la couleur ou du multi/hyperspectral en traitement et analyse d'images n'est pas élémentaire. La majorité des approches se sont focalisées sur la formulation mathématique des opérateurs sans prendre en compte le sens physique ou perceptuel de l'information couleur/spectrale. Les outils développés dans ce travail s'inscrivent dans un nouveau formalisme générique basé sur une fonction de distance. Cette construction permet d'utiliser les opérateurs morphologiques dans le domaine de la couleur ou du multi/hyperspectral en adaptant la fonction de distance. De plus, le choix de la fonction de distance rend les opérateurs valides au sens de la perception ou de la physique. Face aux nombre croissant d'approches existantes, des critères de sélection ont été développés afin de les comparer les différentes écritures de morphologie mathématique. Ces critères sont basés sur le respect des propriétés théoriques des opérateurs, sur les propriétés métrologiques et sur l'efficacité numérique. Grâce à un formalisme prenant en compte l'information perceptuelle de la couleur et intégrant une définition valide des éléments structurants non-plats, deux types d'opérateurs de plus haut niveau ont été définis. Le premier est un détecteur d'objets spatio-colorimétrique passant par la définition d'un gabarit spatial et vectoriel. Le second, est le calcul de spectres de textures vectoriels. L'extension des deux propos au spectral a été réalisé et ouvre de nouvelles questions scientifiques.

  • De la combinaison/compétition de classifieurs vers la sélection dynamique d'opérateurs de traitement d'image    - Sochacki Stéphane  -  05 décembre 2011

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'évolution des technologies a permis le développement du multimédia et des grandes bases de données hétérogènes (textes, images, sons, vidéo, ...). Cependant cette évolution a amplifié le besoin de solutions de traitement automatique. Bien que de nombreuses années de recherche aient abouti au développement d'opérateurs de plus en plus performants, leur interopérabilité et parfois même leurs réglages restent à la charge des experts. Cette limite nuit au développement de systèmes pluri-média spécialisés et grand public. Ce travail de recherche se partage en trois parties principales. Gérer de façon automatique une chaîne de traitement d'images allant du prétraitement à la décision, impose de construire un système rétro‐bouclé. Chaque étage nécessite la conception d'informations liées à la qualité ou la précision de l'action effectuée mais aussi d'informations indiquant la pertinence de cette action selon l'objectif visé. Cette première partie s'appuie sur la Théorie de l'Evidence. Une phase intermédiaire de validation sera mise en oeuvre autour des classes d'opérateurs de calcul d'attributs et de classification. Les variabilités intrinsèques aux documents patrimoniaux et par extension aux bases multimédia introduisent la difficulté du choix d'une séquence unique d'opérateurs. Afin de décider dynamiquement de la meilleure chaîne pour le document d'entrée permettant d'atteindre l'objectif visé, le système doit pouvoir mettre en concurrence/compétition les différents opérateurs dans une même classe. Cette deuxième partie exploite les critères de précision/pertinence établis précédemment. Une validation intermédiaire sur la gestion des attributs de caractérisation des primitives graphiques et des classifieurs hiérarchiques sera utilisée. La classification se basant sur un ensemble de données, les attributs, il faut également que la chaîne de traitement manipule des opérateurs comme des analyses de texture ou de forme. Mais pour les intégrer, nous avons besoin d'en connaître la précision par l'utilité et la conservation de l'information. Ce sera la troisième grande étape, au travers de l'étude d'attributs de descripteurs de formes. Le déroulement de ce travail de thèse permettra de développer ces différents points dans le cadre d'une chaîne de traitement complète. Le cadre de travail permettra d'intégrer ces développements dans une application dédiée à l'analyse et la valorisation de documents patrimoniaux. Des éléments intermédiaires de validation seront développés pour quantifier la qualité et la stabilité des solutions proposées. Ce travail de thèse s'inscrit dans la suite de celui de D. Arrivault entre le laboratoire XLIMSIC et la société RC‐Soft, il rentre également dans le cadre des travaux dont le résultat est exploité au sein du programme des Environnements Documentaires Interactifs auxquels ont participé les deux entités.

|< << 1 >> >| thèses par page

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales