Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de thèse > Rannoux Catherine

Rannoux Catherine

Les thèses encadrées par "Rannoux Catherine"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
3 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 3
Tri :   Date Auteur Titre thèses par page
  • Poétique du point de suspension : valeur et interprétations.    - Rault Julien  -  11 décembre 2014

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Partant de l'hypothèse d'un mouvement global d'inclusion des signes de ponctuation dans le système de la langue, prenant appui sur une grammaticalisation, ce travail envisage l'élément ponctuant comme un véritable signe de langue écrite, soit un ponctème auquel il est possible de conférer une valeur différentielle et une signification, par la confrontation d'un signifiant graphique et d'un signifié. Nous proposons une étude linguistique du point de suspension, signe complexe, polyvalent, traditionnellement doté de propriétés antithétiques et d'innombrables fonctions. En ayant soin de distinguer le niveau sémiotique du niveau sémantique et métasémantique, nous définissons le ponctème comme le « signe du latent » dont l'interprétation peut être synthétisée en trois réalisations (suppression, suspension, supplémentation) qui sont le support d'enjeux syntaxique, sémantique, énonciatif majeurs. La valeur, réflexive, intrinsèquement contestataire, de la latence permet alors d'envisager les différentes réalisations discursives du ponctème, dans le discours littéraire, journalistique ou encore métalinguistique (imaginaire) ; elle offre la possibilité d'appréhender, dans une perspective poétique (stylistique, générique, socio-historique, épistémologique), un genre de discours qui transcende l'opposition entre discours littéraire et non-littéraire. Depuis son apparition et son utilisation dans le théâtre imprimé français (XVIIe siècle) jusqu'aux nombreux usages contemporains dans divers genres de discours, l'idéogramme du latent, mi-dire faisant apparaître une possible apparition, est un signe dont la valeur labile, excessive, infinissant le sens, procède fondamentalement d'un discours oblique.

  • Idéologie et discours de presse : circulations discursives et non-coïncidences des mots et du monde dans un corpus de presse, dans la période des présidentielles d'avril 2002    - Hailon Fred  -  25 septembre 2009

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La thèse aborde l'idéologie du point de vue métalinguistique dans le cadre du discours journalistique. Elle porte sur la qualité de l'altérité dans la presse d'information quotidienne pendant la campagne présidentielle de 2002 en France. Elle touche à l'étude de représentations politiques à partir du commentaire dans l'énonciation et à travers les marques ou les indices d'altérité que le locuteur de presse pose dans son discours. Dans le discours journalistique, ce commentaire est l'expression de ce qui altère la communication entre le locuteur et le lecteur. Il est ce dont le locuteur se met à distance. Il s'agit d'une distanciation par rapport à des représentations extérieures qui traversent et habillent de manière implicite les discours. Les mises à distance permettent de prendre en compte une circulation entre supports, ceux-ci construisant ainsi leur image de discours argumenté. Certaines représentations en circulation peuvent aussi apparaître comme naturalisées et être prises en charge par les discours des journalistes. Le corpus se compose de quatre titres de la presse quotidienne française : Présent, Le Figaro, Le Monde et La Nouvelle-République du Centre-Ouest. Ce corpus est homogène temporellement (quelques mois avant une échéance électorale), thématiquement (l'insécurité), discursivement (le discours journalistique), circonstanciellement (la campagne présidentielle de 2002 en France). Il est hétérogène quant à son lectorat (militants, hommes du monde socio-politique, décideurs, citoyens lambda). Avant de devenir un sujet de campagne électorale, c'est-à-dire un sujet de politique générale, le thème de l'insécurité était défendu par le Front national.

  • Représentation de discours autre et ironie dans "À la recherche du Temps perdu"    - Moricheau-Airaud Bérengère  -  28 novembre 2008

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette thèse vise une approche du style de À la Recherche du Temps perdu sous l'angle de caractérisation spécifique que sont les effets ironiques associés à la représentation de discours autre. À cette fin, notre étude propose une définition du style littéraire, détachée de toute articulation à une norme, mais nourrie des théories de l'énonciation qui y voient, par delà l'actualisation de la langue en discours, la cristallisation qu'opère tout acte d'énonciation des éléments constitutifs de ce dernier - le sujet de l'énonciation et son historicité, notamment. Cette pensée du style, ainsi que l'importance de la représentation de discours autre dans l'énonciation de la Recherche, imposent les monstrations d'hétérogénéité discursive comme propres à une approche du style proustien. D'abord présentée en langue, ensuite analysée dans le discours de l'œuvre, la variété de ces formes linguistiques, depuis leur fort marquage jusqu'au débordement des éléments de monstration, y suggère combien le narrateur est aux prises avec l'hétérogénéité discursive qui habite son dire, et combien y travaillent des dynamiques (de traduction et d'exploration des possibles fictifs) transversales à l'œuvre. Ce jeu de l'hétérogénéité se prête adéquatement à celui de la polyphonie ironique. Envisagée comme reposant sur un système énonciatif tensif lié à une non-pertinence, elle s'y offre comme la cristallisation de l'historicité de cette énonciation : celle des tensions de la société française à l'époque de Proust, et celle du relativisme qui s'en déduit sur un plan interprétatif supérieur, à la croisée d'une esthétique perspectiviste et d'une possible échappatoire à la perte du Temps.

|< << 1 >> >| thèses par page

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales