Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de thèse > Moinet Nicolas

Moinet Nicolas

Les thèses encadrées par "Moinet Nicolas"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
3 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 3
Tri :   Date Auteur Titre thèses par page
  • La prise de décision dans le cadre de la politique publique d'intelligence économique territoriale : apports des pré-déterminants tendanciels de la décision    - Chardavoine Olivier  -  17 décembre 2013

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Malgré les nombreuses recherches effectuées à ce jour, il n'est pas toujours aisé de bien comprendre les mécanismes en œuvre dans une prise de décision. Ceux-ci empruntent à différentes disciplines : sciences de l'information, sciences de gestion, sciences cognitives, sociologie des organisations, etc. Si chacune a pu se développer indépendamment des autres, il ne peut être fait l'économie aujourd'hui de passerelles entre elles au risque de ne pouvoir jamais percevoir dans leur globalité les processus de prise de décision. Ce n'est pas tant la reconnaissance des liens existants entre ces disciplines que la méthode permettant de quantifier les valeurs de cette relation qui fait défaut aujourd'hui. La variabilité du genre humain et les multiples possibilités de situations rendent impossible la création d'une table où chaque comportement serait évalué pour chaque type de situations envisageables. Les possibilités sont infinies. En revanche, la théorie des jeux enseigne qu'il est possible d'évaluer la position d'un joueur et son interaction avec les autres acteurs du jeu à partir d'un résultat numérique. L'outil manquant aujourd'hui est une méthode permettant de quantifier numériquement n'importe qu'elle posture d'un joueur, quelle que soit la situation à laquelle il est confronté et quel que soit le nombre de joueurs impliqués. La présente recherche a pour ambition de combler ce vide. Le système proposé sera expérimenté à travers quelques cas concrets de la politique publique d'intelligence économique française.

  • L'influence des réseaux d'alliances sur l'attribution des marchés publics    - Mamavi Olivier  -  05 décembre 2013

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Avec plus de 100.000 transactions chaque année, les marchés publics représentent près de 10 % du PIB français. Pourtant, peu de travaux en sciences de gestion ont tenté de comprendre les manoeuvres stratégiques qui facilitent l'accès des entreprises à la commande publique. En s'appuyant sur la théorie des réseaux, le but de cette thèse est, justement, d'étudier l'impact de l'environnement relationnel des entreprises. Nous proposons, ainsi, un modèle qui décrit comment les réseaux d'alliances influencent l'attribution des marchés publics. Pour réaliser ce travail de recherche, nous observons 4.242 transactions de marchés publics dans lesquelles sont impliquées des alliances stratégiques. Une analyse structurale des données nous permet, alors, de détecter les réseaux d'alliances. L'organisation de ces réseaux révèle des propriétés relationnelles non-triviales, et identiques à celles des réseaux sociaux. Ces propriétés sont testées à partir d'équations structurelles (PLS-path modeling). Les résultats montrent un effet significatif de 4 propriétés relationnelles (l'encastrement, l'attachement préférentiel, la force des liens et la transitivité) sur l'obtention des marchés publics. Nous décrivons, ensuite, la façon d'organiser, efficacement, des manoeuvres d'alliances. Nous posons, ainsi, les fondements d'un système d'intelligence économique pour former des coalitions. Ce système repose sur une cartographie des réseaux qui permet aux entreprises de comprendre et d'influencer leur environnement relationnel.

  • Processus de veille par infomédiation sociale pour construire l'e-réputation d'une organisation. Approche par agents-facilitateurs appliquée à la DSIC de La Poste    - Alloing Camille  -  02 juillet 2013

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette recherche-action menée au sein de la DSIC de La Poste s’intéresse à la réputation des organisations et à son pendant numérique (l’e-réputation) par le prisme des sciences de l’information-communication. Elle propose le développement d’un processus et d’un dispositif de veille stratégique par infomédiation sociale permettant à une organisation d’évaluer, de gérer et in fine de construire son e-réputation. Dans un premier temps, nous présentons un cadre théorique de la réputation des organisations comme objet info-communicationnel. Puis nous abordons l’e-réputation (ou réputation en ligne) des organisations comme une information stratégique constituée de l’ensemble des indicateurs issus de la commensuration des interactions intentionnelles endogènes ou automatisées des communautés virtuelles avec l’organisation : productions d’opinions, notations ou encore agir des publics. Dans un deuxième temps, nous nous questionnons sur les moyens à disposition du groupe La Poste pour construire cette e-réputation. Par « construction », nous entendons la manière de structurer l’environnement informationnel dans lequel les publics de l’organisation évoluent chaque jour sur le web dit social, et plus spécifiquement sur la plate-forme Twitter. Dans ce cadre, nos observations empiriques nous permettent de mettre en exergue, de questionner et d’analyser des utilisateurs du web dont les pratiques informationnelles nous amènent à les qualifier « d’agents-facilitateurs », et dont la caractéristique principale est de participer à la prescription informationnelle et à la médiation documentaire sur le web. Suite à l’observation de certains de ces agents et à la production d’une typologie, nous proposons un modèle et un processus de veille les intégrant. Processus dont les résultats opérationnels au sein de La Poste mettent en avant la nécessaire prise en compte et analyse des pratiques de recommandation des internautes au sein des réseaux socionumériques afin que l’organisation construise son e-réputation de manière proactive.

|< << 1 >> >| thèses par page

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales