Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de thèse > Crowley Cornelius

Crowley Cornelius

Les thèses encadrées par "Crowley Cornelius"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
1 ressource a été trouvée.
  • Entre institutionnalisation artistique et invention d'une photographie indépendante politiquement radicale : Étude des pratiques, dispositifs et théories critiques autour de la photographie en Angleterre de la fin des années cinquante à la fin des années quatre-vingt.    - Bertrand Mathilde  -  22 novembre 2013

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La thèse porte sur l'émergence et le développement de la notion de photographie indépendante, dans le champ artistique et culturel anglais entre la fin des années cinquante et la fin des années quatre-vingt. Elle met en perspective deux courants principaux qui définissent cette notion au cours de la période: un courant d'institutionnalisation artistique, revendiquant une place pour la photographie dans le système des Beaux-arts; un courant fondé sur une critique politique radicale de l'ensemble des pratiques photographiques, des discours et dispositifs qui informent les usages sociaux de la photographie. Cette photographie indépendante politiquement radicale, socialiste et féministe, est en opposition tant par rapport à la critique esthétique moderniste, que par rapport au système de l'industrie culturelle dominante. Issue de l'élan radical contestataire des années soixante, elle englobe un ensemble de pratiques alternatives ainsi qu'un appareil théorique fondé sur une critique politique et idéologique de la production culturelle. La structuration de collectifs et la création de publications et d'espaces en dehors de l'institution, sont mis en rapport avec des courants de pensée similaires dans les arts et la théorie critique. Des pratiques photographiques méconnues sont mises en lumière, telles que les pratiques féministes ou la «community photography». Le nouvel ordre idéologique conservateur des années quatre-vingt met à mal ces pratiques potentiellement subversives et révolutionnaires. La thèse considère que la photographie constitue un prisme par lequel comprendre la problématique des rapports entre le champ culturel et le champ politique au cours de la période.

|< << 1 >> >|

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales