Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de thèse > Caron Philippe

Caron Philippe

Les thèses encadrées par "Caron Philippe"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
2 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date Auteur Titre thèses par page
  • Un défi haïtien : enseigner dans deux langues. Étude des représentations et des pratiques langagières en corpus    - Bien-Aimé Guerlande  -  26 novembre 2016

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'importance et la place qu'on attribue au français en Haïti confèrent à cette langue un statut valorisant par rapport au créole qui se trouve alors infériorisé. Dans le système éducatif haïtien, le créole tend à être perçu comme une barrière qui empêche d'accéder au français. Cette thèse se base principalement sur une enquête menée à Port-au-Prince et à la Vallée de Jacmel et cherche, d'une part, à étudier les représentations de chacune des deux langues à partir de discours d'enseignants, d'élèves et de directeurs d'école et, d'autre part, à porter une attention à la production et la réception des élèves dans les deux langues afin de comprendre les difficultés qui se présentent à eux ainsi que les stratégies qu'ils utilisent. Elle s'articule autour de trois parties. La première s'inscrit dans une perspective historique et sociolinguistique. Elle a pour but de montrer comment le pouvoir politique confère peu à peu au créole sa dimension de langue nationale et tente de l'introduire avec difficulté dans le système scolaire du pays. La deuxième partie comporte la posture méthodologique adoptée. Elle propose un exposé sur l'historique, l'aspect multidisciplinaire, les sources conceptuelles de la notion de représentation ainsi que son emploi dans le domaine de la linguistique. Elle présente aussi quelques réflexions sur la notion d'erreur et d'autres outils connexes au champ de la didactique et de la sociolinguistique afin de mieux analyser les résultats des tests proposés aux élèves. La dernière partie est réservée à la présentation et l'analyse des différents résultats de l'enquête avant de proposer in fine quelques pistes de réflexion qui tentent de joindre didactique des langues et sociolinguistique et qui peuvent guider un enseignement/apprentissage bilingue dans le contexte haïtien.

  • Placement de l'accent et voyelles inaccentuées dans la prononciation de l'anglais du XVIIIe siècle sur la base du témoignage des dictionnaires de prononciation, des vers et de la musique vocale    - Trapateau Nicolas  -  02 décembre 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette thèse a pour objectif de définir les règles d'accentuation, la qualité des voyelles inaccentuées et les valeurs sociolinguistiques qui leur étaient associées dans l'anglais du XVIIIe siècle. Le corpus est avant tout constitué d'une édition informatisée du Critical Pronouncing Dictionary de John Walker (1791) réalisée spécialement pour cette étude, dont les données sont comparées à celles des autres ouvrages de prononciation du XVIIIe siècle, des passages versifiés du corpus ECCO-TCP ainsi que d'un corpus de livrets et partitions d'opéras. Cette triple comparaison permet d'obtenir une vision fiable des données prescriptives fournies par les témoignages directs sur la prononciation du XVIIIe siècle et de proposer des équivalences phonétiques précises des symboles vocaliques pré-phonétiques rencontrés dans les dictionnaires. L'examen du corpus révèle que les règles d'accentuation de l'anglais contemporain étaient déjà bien installées à cette époque mais connaissaient davantage d'irrégularités. Il existait également une plus grande variété de voyelles inaccentuées qu'aujourd'hui et la préservation de voyelles non-réduites à [ə] était particulièrement présente dans les registres les plus soutenus ainsi que dans les positions syllabiques qui précèdent l'accent tonique primaire. En revanche la centralisation vocalique à l'inaccentuée était déjà dominante dans les divers sociolectes de l'époque et ne représentait plus une variable diastratique mais seulement diaphasique. Le placement de l’accent comme la préservation de qualités vocaliques pleines en syllabe inaccentuée reflétait encore le caractère étranger de certains mots savants récemment empruntés aux langues classiques, avant qu'ils ne soient progressivement intégrés au système phonologique de l'anglais par le biais de l'isomorphisme et de l'analogie.

|< << 1 >> >| thèses par page

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales