Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Ghazali Daniel Aiham

Ghazali Daniel Aiham

La thèse soutenue par "Ghazali Daniel Aiham"

accès internet    accès intranet    confidentialité
1 ressource a été trouvée.
  • Relation stress - performance et effet de la répétition de séances de simulation sur le stress et la performance d'une équipe pluri-professionnelle lors de la prise en charge médicale d'une urgence vitale    - Ghazali Daniel Aiham  -  12 décembre 2016

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La gestion d'une urgence vitale requiert la réalisation de gestes techniques et une communication entre les soignants en condition de stress. La simulation permet cet enseignement en sécurité. Objectif : Analyser l'association entre stress et performance et l'effet de la simulation répétée. Méthodes : Deux groupes expérimental et contrôle de 6 équipes pluri-professionnelles de SAMU (n = 48), avaient respectivement 9 (1/6 semaines) et 3 (1/6 mois) simulations, avec 3 scénarios communs : initial, intermédiaire à 6 mois, final à 1 an. Le stress a été évalué par la fréquence cardiaque et sa variabilité, le cortisol salivaire et des paramètres psychologiques (échelles de : stress aigu STAI et SOM ; stress post-traumatique IES-R et PCLS) ; la performance technique par les scores de pose de voie intra-osseuse (VIO), de performance globale (TAPAS) ; la performance non-technique par les scores BAT du leader, CTS de l'équipe. Résultats : Le stress augmentait durant la simulation (p < 0,02) et baissait lors du débriefing (p < 0,01) quelle que soit la fréquence de répétition, sans stress post-traumatique. Les performances étaient corrélées entre elles (p < 0,001) avec un lien étroit entre les scores BAT (leader) et CTS (équipe) (R² = 0,93). Stress et performance n'étaient pas corrélés. La performance était supérieure dans le groupe expérimental dès le scénario intermédiaire pour les scores techniques (TAPAS : p = 0,02, VIO : p = 0,03) et pour tous les scores lors du scénario final (TAPAS et IO : p = 0,01, CTS : p = 0,03, BAT : p = 0,02). Conclusion : La répétition de séances de simulation toutes les 6 semaines apportait un bénéfice majeur. La performance d'équipe était liée à celle du leader.

|< << 1 >> >|

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales