Vous êtes ici : Accueil > Écoles doctorales > SORG - Sociétés et organisations (2010-2018)

SORG - Sociétés et organisations (2010-2018)

Les thèses soutenues à l'école doctorale "SORG - Sociétés et organisations (2010-2018)"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
86 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date Auteur Titre thèses par page
  • Enfances du langage et langages de l'enfance. Socialisation plurielle et différenciation sociale de la petite enfance scolarisée    - Montmasson-Michel Fabienne  -  23 novembre 2018

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    À la fin du XXe siècle, l'école maternelle française est devenue l'école du langage pour toute une tranche d'âge, la petite enfance scolaire, afin de réduire les inégalités scolaires devant l'école. Or le langage, tout comme l'enfance, ne sont pas uniques et uniformes car ils sont socialement variables. La thèse interroge le primat du langage à l'école maternelle d'un double point de vue. Comment des enfances socialement différenciées sont-elles saisies par la norme du langage scolaire, un langage inscrit dans la culture écrite ? Quels sont les langages de l'enfance et quels rap-ports entretiennent-ils ? En prenant pour objet les primes socialisations langagières, la thèse étudie la socialisation plurielle et la différenciation sociale de la petite enfance scolarisée. L'analyse socio-historique montre que le primat du langage à l'école maternelle vient d'une attention sociale au jeune enfant. Après s'être portée sur son corps fragile, elle a investi ses productions symboliques, révélées par une « science de l'enfant » ethnocentrique. Progressivement, le jeune enfant devient un « objet culturel ». Au XIXe siècle, ce processus se situe dans les fractions instruites et dominantes de la bourgeoisie et de l'aristocratie, et les femmes de ces milieux investissent la petite enfance. Une première pédagogie du langage s'invente, au moins idéalement, dans l'école maternelle de la IIIe République qui voulait former un citoyen raisonnable. Mais c'est dans la deuxième moitié du XXe siècle que le langage devient une question scolaire, quand le problème social de l'« échec scolaire » surgit avec la massification. Un champ d'intervention professionnelle se constitue et impose des contenus et des pratiques légitimes. Entrepreneur de la littératie précoce, il véhicule les normes pédagogiques et les attentes de la bourgeoisie cultivée autour d'un « client idéal » : une définition élitiste du jeune enfant, qui présuppose son autonomie politique et cognitive. L'enquête ethnographique décrit des primes socialisations plurielles à la rencontre de plusieurs instances et leurs produits socialement différenciés : l'acculturation scolaire, la socialisation entre pairs, les socialisations familiales, la culture matérielle et symbolique de l'enfance (i. e. culture lu-dique et fictionnelle, culture graphique, alphabétique et lectorale, « traditions scolaires », culture légitime). Elle dévoile comment l'inégale distribution de ces produits langagiers structure des rapports sociaux (de classe et de genre) entre enfants au croisement de l'acculturation scolaire et d'un langage entre pairs. Elle reproduit la structure sociale. L'enquête conclut à une reconfigura-tion des fonctions différentielles de l'école maternelle : autour d'un curriculum réel, duquel une partie des milieux populaires est proche, et d'un curriculum caché, secondarisé, présupposant la réflexivité. Celui-ci est l'apanage des milieux dotés en ressources scolaires et l'objet légitime du champ d'intervention professionnelle de la littératie précoce. Finalement, la thèse montre que la priorité accordée au langage à l'école maternelle au nom de la réduction des inégalités scolaires perpétue la domination scolaire. Elle se réalise par la domination pédagogique que les entrepre-neurs et les entrepreneuses de normes exercent sur les agents des primes socialisations.

  • La coopération décentralisée France-Bénin    - Djossou Mahouton Marius Elvis  -  02 octobre 2018

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les limites des partenariats bilatéraux et multilatéraux menés par les gouvernements ainsi que la forte mobilisation des élus locaux ont permis à la coopération décentralisée de s'imposer à toutes les nations du monde par le biais de leurs collectivités territoriales. L'après deuxième guerre mondiale a été décisif pour la mise en place de ce nouveau rapport entre le Nord et le Sud. En effet, les anciens colonisateurs vont tenter de maintenir un cordon ombilical avec leurs anciens territoires en affichant la volonté de contribuer à leur développement et en réconciliant les peuples. C'est ainsi que les collectivités territoriales françaises ont mis en œuvre divers projets au profit de leurs homologues béninois et cela sous le sceau de la coopération décentralisée. Dans cette thèse, posons l'hypothèse que les acteurs locaux des deux territoires ne partagent pas les mêmes perceptions de cette coopération décentralisée. En quoi les perceptions et pratiques des acteurs de la coopération décentralisée entre la France et le Bénin se révèlent elle comme une relation basée sur l'aide ou sur la collaboration ? Les entretiens réalisés auprès des acteurs locaux en France et au Bénin montrent que leurs perceptions influencent directement la place de la coopération décentralisée dans les collectivités territoriales. En France comme au Bénin, tandis que les élus et cadres membres des dispositifs de pilotage des coopérations décentralisées perçoivent la coopération décentralisée comme une relation axée sur la collaboration, le « travailler ensemble », la coopération, la plupart des acteurs distants au dispositif l'évoquent telle qu'une relation basée sur l'aide apportée par les collectivités territoriales françaises à celles béninoises. Ceci confirme bel et bien notre hypothèse sur l'aide qui constitue la finalité de tout programme de coopération décentralisée franco-béninoise. En effet, les dispositifs de pilotage mis en place représentent des laboratoires de travail, de réflexion pour des choix techniques en aval et en amont de la mise en œuvre des aides apportées aux collectivités territoriales béninoises par leurs homologues français. Ils réalisent les travaux techniques et font des propositions tandis que la stratégie politique valide et officialise l'aide.

  • La territorialisation de la mobilisation politique de la diaspora palestinienne en Suède    - Christou Fanny  -  20 décembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Près de 25 ans après les accords d'Oslo, les Palestiniens sont toujours en quête d'un Etat. L'émigration des Palestiniens du Moyen-Orient ne cesse elle de s'amplifier, vers des espaces toujours plus éloignés. La Suède est à cet égard l'un des Etats vers lequel la diaspora palestinienne se dirige aujourd'hui même si ce mouvement se situe dans le prolongement d'une migration débutée dans les années 1970-1980. La mobilisation des Palestiniens a d'abord débuté dans les différents territoires d'accueil moyen-orientaux pour répondre à leurs aspirations politiques mais aussi pour faire face à leurs conditions de vie ainsi qu'à leur niveau d'intégration socio-politique. Aujourd'hui, l'échec des Accords d'Oslo et l'absence d'un « printemps palestinien » dessinent une nouvelle configuration de la territorialisation de la mobilisation politique de la diaspora palestinienne dans des territoires aux marges des premiers lieux d'exil. En ayant l'ambition de se défaire d'une approche centrée sur la question palestinienne dans les territoires de premier accueil au Moyen-Orient, cette recherche se concentre sur une analyse micro-située à Malmö en Suède. Il est donc crucial de comprendre quelles sont les lignes directrices de cette fluidité diasporique depuis les territoires de premier accueil au Moyen-Orient jusqu'en Suède en questionnant les fragmentations spatiales, identitaires et politiques qui se dessinent. Cette recherche doctorale a questionné la mobilité palestinienne au miroir de l'évolution des formes de mobilisation en Suède. En réalisant un travail de terrain au plus près des membres de la diaspora palestinienne ainsi que de nombreuses observations participantes, cette thèse propose une lecture de la mobilisation de ce peuple en exil. Les trajectoires migratoires et les parcours militants des Palestiniens révèlent ainsi une territorialisation spécifique de leur mobilisation dans un espace en marge des espaces de premier exil au Moyen-Orient. Ainsi, nous souhaitons comprendre ce que signifie « être Palestinien » par la prise en considération de facteurs multidimensionnels, à la croisée de contextes et de temporalités variées. Par l'analyse des pratiques socio-politiques des Palestiniens en Suède, nous souhaitons contribuer à relire le sens politique donné à la territorialisation de la mobilisation palestinienne dans le contexte post-Oslo, alors que l'émigration palestinienne vers l'Europe du nord est toujours d'actualité. Notre recherche porte sur l'analyse des différentes vagues migratoires palestiniennes depuis la Jordanie, le Liban, la Syrie ainsi que des Territoires palestiniens pour ainsi comprendre les enjeux de la politisation des membres de la diaspora palestinienne ayant trouvé refuge en Suède, à la lumière de leurs recompositions identitaires et militantes.

  • Inéquités de recours aux soins, gouvernance territoriale de santé : Contributions empiriques à la définition des politiques publiques    - Vigé Magalie  -  19 décembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Dans une perspective d'amélioration des politiques de santé, cette thèse s'intéresse à deux sujets d'analyse complémentaires : les inéquités de recours aux soins et la gouvernance locale de la politique de santé. Au travers de données quantitatives, mesurées aux échelles européenne et picto-charentaise, nous mettons en évidence la place prépondérante des déterminants financiers et socio-culturels dans les iniquités de recours aux soins, confirmant ainsi les études existantes. Le rôle des densités médicales est, quant à lui, à minorer, au contraire de celui des territoires dans lesquels vivent les individus. Nous montrons en outre l'intérêt de mieux prendre en compte l'état de santé dans les analyses portant sur les inéquités de recours aux soins. Enfin, l'analyse de la démocratie locale en matière de santé, au travers d'approches quantitatives et qualitatives, montre le faible rôle de la démocratie sanitaire dans la prise de décision publique. Impulsée par l'État, l'approche descendante de la gouvernance participative ne créé pas les conditions suffisantes pour une prise de décision parfaitement concertée.

  • La société chilienne face aux migrations « nouvelles » : savoirs de santé et parcours de soin d'Haïtiens à Santiago du Chili    - Bertrand Marine  -  19 décembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    À la fin des années 2000, les dynamiques migratoires au Chili se sont profondément transformées et observent une importante croissance de l'immigration ainsi qu'une diversification des pays d'origine des migrants. Un engouement social autour des questions migratoires est apparu progressivement et a porté l'immigration au cœur des débats publics. Cette thèse fait l'hypothèse qu'une des raisons de cet engouement vient de l'altérité radicale attribuée aux nouveaux migrants et plus particulièrement aux migrants noirs. Les représentations dont ils font l'objet rendent visible l'immigration et poussent à problématiser les situations qu'ils vivent au Chili autour du logement, du travail, de la santé, de l'éducation. La législation et la politique migratoires font l'objet de questionnements et le racisme qui structure la société chilienne est désormais abordé. Les débats que suscitent les nouvelles migrations au Chili posent la question de la légitimité des migrants à participer et à appartenir à la société chilienne et contribuent à définir la « place » qu'il convient de leur attribuer en son sein. Plus encore, ils interrogent la société chilienne elle-même, son histoire, les contours de la Nation et les mécanismes qui sous-tendent sa structure interne. La présence de nouveaux migrants au Chili et l'engouement social qu'elle suscite sont moteurs de transformations sociales sur lesquelles cette thèse propose un éclairage partiel. En s'inscrivant dans les propositions théoriques de l'anthropologie médicale critique, cette thèse interroge les savoirs de santé et les parcours de soin d'un groupe de migrants récemment arrivés au Chili et marqués par une altérité radicale : les Haïtiens. De cette manière est mis en lumière comment au sein de la société chilienne se construit une « place » pour les migrants ainsi que les enjeux sociaux que cette construction implique. Cette recherche repose sur une ethnographie réalisée dans un quartier de Santiago où se concentrent des Haïtiens. Les observations réalisées auprès d'eux et au sein des formes de soins mobilisées au cours de leurs parcours de soin (biomédecine, église évangélique, médecine créole, vodou, auto-soin) offrent une lecture des savoirs de santé de ce groupe. Ces derniers sont compris depuis la situation sociale des Haïtiens, c'est-à-dire depuis leur insertion dans des rapports sociaux de pouvoir qui structurent la société chilienne et selon la légitimité sociale qui leur est accordée.

  • Co-construction de l'image de la ville de La Rochelle : lorsque les productions imaginaires s'intègrent dans le processus de communication de la ville. Le cas de la ville de La Rochelle.    - Belavoir Marina  -  25 octobre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette recherche-action menée au sein de la direction de la Communication de la mairie de La Rochelle étudie la communication publique qu'elle met en oeuvre sur son territoire permettant la construction de son image maritime. Par le prisme des Sciences de l'Information et de la Communication, cette recherche propose la compréhension du processus de communication à l'oeuvre sur le territoire rochelais, permettant la construction collective de l'image maritime de la ville. L'image des villes étaient jusqu'à présent majoritairement décrétée et imposée par les collectivités territoriales. L'évolution des TIC et des pratiques communicationnelles amènent aujourd'hui à une omniprésence de l'image et notamment celle des territoires. Ceci conduit les collectivités territoriales qui souhaitent continuer de se démarquer et d'affirmer une image singulière de leur ville, à repenser leurs stratégies de communication. La spécificité maritime de la ville étudiée dans cette recherche, incite à largement étudier sa maritimité et à la prendre en considération dans l'analyse du processus de communication déployé sur ce territoire. Cette recherche se propose d'explorer les différentes images de la ville, à savoir les images et imaginaires, et précisément celles et ceux qui sont liées à la maritimité de la ville. Les résultats obtenus nous permettent d'approfondir le principe actuel de co- construction de l'image maritime qui s'illustre à travers le partage du pouvoir iconographique de La Rochelle. Ils permettent également de prendre conscience des évolutions en cours de la communication territoriale, à savoir la définition d'une stratégie réseau. L'analyse et la compréhension du processus de communication à l'oeuvre sur le territoire rochelais permet d'étudier la diversité des acteurs communicants, la multitude et la variété de supports en circulation sur le territoire et par lesquels sont véhiculées les images du territoire, mais et également la présence et l'influence des productions imaginaires dans le processus de communication de la ville.

  • L'effet des actions gratuites et des divisions d'actions sur la gestion des résultats avant les annonces de fusions-acquisitions    - Mahjoub Imen  -  05 octobre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Ce travail de recherche s'intéresse à l'étude de la gestion des résultats avant les fusions-acquisitions. Nos conclusions empiriques effectuées sur des entreprises françaises apportent des éclairages complémentaires sur cet axe de recherche. Dans un premier temps, nos études ont conduits à présenter les deux modèles les plus efficaces pour mesurer la gestion des résultats avant l'annonce des fusions-acquisitions : le modèle de Kasznik (1999) et le modèle de Kothari et al. (2005). Dans un deuxième temps, nous avons observé une relation positive entre la division d'actions et la gestion des résultats. Deux implications majeures justifient cette dépendance entre les deux variables, d'une part, cette opération sur le capital est considérée comme un outil de gestion des résultats qui permet aux dirigeants des entreprises acheteuses de participer aux opérations de fusions-acquisitions avec le moindre coût. D'autre part, cet outil permet aux entreprises cibles de vérifier la fiabilité des résultats annoncés et de contrôler ainsi de telles manipulations.

  • Les communautés de pratique à l'hôpital, un espace de valorisation des compétences. Leçons issues de trois études de cas longitudinales    - Le Goff Pourias Marie-Annick  -  10 juillet 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Construite sur le tryptique engagement mutuel, entreprise commune et répertoire partagé, les Communautés de pratique sont des espaces pressentis dans le secteur marchand, comme favorables à l'apprentissage situé et à la valorisation des compétences ressources. Cette thèse a pour finalité d'éclairer la genèse et les usages de ce type de collectif dans le secteur particulier et sensible de l'hôpital public d'aujourd'hui. Longtemps demeurées informelles, elles captent progressivement l'intérêt de l'administration et des professionnels de santé car leur contribution au fonctionnement des établissements de santé s'étend au-delà du partage des connaissances. L'introduction du New Public Management génère de nombreux paradoxes et dualités et suppose pour les professionnels, jusqu'à présent autonomes, de s'approprier les nombreuses injonctions hiérarchiques et de construire du sens à la pratique dorénavant fléchée. Cette recherche qualitative, dont l'approche est interprétativiste, est construite sur une étude de trois cas. Elle est menée sous forme d'une observation participante, au sein de trois communautés de pratique d'hôpitaux publics représentatifs de l'offre de soins hospitalière d'aujourd'hui. Cette thèse comporte quatre parties : La première est composée d'une revue de littérature qui présente d'une part, l'environnement et les principales problématiques du fonctionnement hospitalier d'aujourd'hui et d'autre part, les éléments nécessaires à la compréhension de la genèse et des usages des CoP, tels qu'identifiés par les pères de ce concept. La seconde explique le design de recherche. La troisième expose les résultats pour chacun des cas analysés. L'analyse révèle des caractères communs retrouvés dans la genèse, l'organisation et le fonctionnement des trois cas, mais aussi des caractères hybrides. Au-delà d'un nouveau mode d'apprentissage identifié comme situé, les CoP placent les interactions langagières au centre des échanges, favorisent l'appropriation, par les professionnels de soins, des injonctions hiérarchiques. L'analyse des verbatims rappelle l'importance de l'influence du patient qui modifie la relation entre professionnels de soins et la hiérarchie et le situe au cœur de l'activité de production. Un modèle, représentatif de chaque communauté de pratique est élaboré à partir des données du terrain. La quatrième partie ouvre la discussion sur le management des communautés de pratique dont le défi demeure l'intégration des paradoxes et dualités induits par l'institution. La dynamique de management est interrogée et propose, dans la continuité des travaux de Detchessahar (2015) et Grimand (2016) un modèle intégrant.

  • La diaspora Wenzhou en France et ses relations avec la Chine    - Li Zhipeng  -  28 juin 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La diaspora chinoise a pris de l’ampleur depuis la deuxième moitié du XIXème siècle. En France, la migration de Chinois originaires de la région de Wenzhou, s’est intensifiée depuis les années 1980. Ce sous-groupe de la diaspora chinoise a dès lors rapidement développé ses activités économiques. L’objectif cette thèse consiste à étudier l’organisation économique, sociale et spatiale des migrants de Wenzhou en France, principalement dans la région parisienne, et d’analyser les rapports économiques et sociaux que ceux-ci entretiennent avec la Chine en général et avec leur région d’origine en particulier. L’hypothèse centrale de la thèse est que le « Modèle de Wenzhou » en Chine, tel qu’il est identifié et analysé par les universitaires chinois, et le développement de l’entrepreneuriat chinois issu de Wenzhou en France sont étroitement liés. Pour ce faire, nous interrogerons notamment l’idée d’une « importation » de ce modèle en France. Les résultats de cette thèse permettent de révéler l’existence d’une économie transnationale originale, reliant la France et la Chine, qui a été soutenue par la diaspora Wenzhou et a produit une forme de « transfert migratoire » dans chacun des deux pays. Plus largement, la thèse permet de montrer de quelle manière la diaspora chinoise en France a contribué au développement économique de la Chine et comment elle a pu bénéficier de la nouvelle politique de la Chine initiée au début des années 2000 pour se consolider.

  • Morphogenèse d'un système migratoire. Émergence(s), Développement(s), Transformation(s) du système migratoire Colombie-Espagne (1988-2014)    - Sierra-Paycha Célio  -  20 juin 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Ce travail ambitionne d'analyser le déploiement de près d'un demi-million de migrants, de la Colombie vers l'Espagne et de l'Espagne vers d'autres horizons. Les dynamiques ayant conduit à l'émergence du système migratoire colombien en Espagne à la fin des années 1990, à ses développements de 2000 à 2007, ainsi qu'aux transformations observées depuis la crise de 2008 y sont étudiées à plusieurs échelles : projets migratoires individuels, réseaux familiaux, réseaux migratoires, réseaux urbains. L'hypothèse d'auto-organisation permet d'étudier les contributions différenciées des migrants à la structuration du système migratoire et réciproquement le rôle du système dans la structuration des parcours migratoires des individus. Le recours à une observation multiscalaire - articulant données d'ordre macroscopique (données censitaires, registres de population) et microdonnées individuelles (Encuesta Nacional de Inmigrantes 2007) – ainsi que multi-site (sources colombiennes et espagnoles), a nourri une réflexion sur la « morphogenèse » d'un système migratoire particulier et a permis de confronter cet apport empirique aux hypothèses des grands travaux fondateurs des études migratoires qui sont continument mobilisés et discutés au long des quatre parties de ce manuscrit.

|< << 1 2 3 4 5 6 >> >| thèses par page

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales