Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de thèse > Le Roux André

Le Roux André

Les thèses encadrées par "Le Roux André"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
2 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date Auteur Titre thèses par page
  • Les déterminants de partage de Brand Content Digital par les e-Leaders d'opinion sur les réseaux socioprofessionnels: approche par la théorie du comportement planifié    - Grissa Karim  -  07 décembre 2020

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette recherche a pour objectif de cerner les déterminants de partage de Brand Content Digital (BCD) par les e-Leaders d'opinion sur les réseaux socioprofessionnels. Ce choix repose sur deux constats ; premièrement, la littérature sur les Médias Sociaux, s'est centrée sur la catégorie des Réseaux Socionumériques RSn (e.g. Facebook, Instagram, Myspace, Friendster…) au détriment de la catégorie des sites de réseautage professionnel (LinkedIn, Viadeo, Xing, SkilledAfricans…), malgré leur importance dans les contextes B2B et B2G. Deuxièmement, le partage de Brand Content Digital (BCD) est effectué par une infime partie des membres de ces réseaux socioprofessionnels, qui sont des Leaders d'opinion digitaux, dont les motivations semblent différer de ce que propose la littérature à propos des membres ordinaires de ce type de réseaux. Dans une perspective hypothético-déductive, la recherche s'est déployée en trois phases. Une première phase qualitative a permis de conduire six entretiens en profondeur avec les experts et les gestionnaires des réseaux socioprofessionnels en France (i.e. LinkedIn et Viadeo), complétés par 5 mini-focus groupes menés dans deux villes différentes (Angoulême et Poitiers). Cette première phase d'analyse qualitative a permis d'élaborer un modèle conceptuel des antécédents de partage de BCD par les e-Leaders d'opinion, fondé sur la Théorie du Comportement Planifié (TCP). Ensuite, ce modèle a été testé à travers 312 questionnaires en ligne administrés auprès de e-Leaders d'opinion, sélectionnés selon une nouvelle approche méthodologique, dite métrique-algorithmique. Les résultats de cette recherche permettent d'apporter différents types de contribution au débat scientifique. Tout d'abord, elle conduit à valider la structure de la TCP et sa force explicative sur la catégorie des réseaux socioprofessionnels, en soulignant que l'e-réputation et le gain social sont les facteurs attitudinaux clés expliquant la propension des e-Leaders d'opinion à s'engager dans le partage de BCD. En outre, ce travail permet de déterminer certaines motivations contextuelles propres tant aux Leaders d'opinion digitaux qu'à la catégorie des réseaux socioprofessionnels. Cette recherche offre également un certain éclairage sur le fonctionnement et l'évolution du rôle modérateur des traits de personnalité des leaders d'opinion digitaux sur l'intention et l'expérience de partage de BCD. A la lumière des résultats obtenus, plusieurs pistes et implications managériales sont proposées, permettant ainsi d'assoir et assister les webmanagers des entreprises dans l'optimisation de la diffusion de leurs campagnes BCD, en déterminant notamment sur quelle variable et dans quelle mesure il faut agir, observer et contrôler.

  • Explorer l'impact de la violence psychologique et la perception des sentiments d'impuissance et d'insignifiance sur l'aliénation dans le travail. Étude appliquée dans une université publique en Égypte    - Emad Elbatt Sarah  -  06 décembre 2019

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Dans les recherches sur les organisations, peu de travaux portent sur les comportements contre-productifs comme les agressions personnelles et la violence dans le milieu de travail. Ces comportements hostiles, qui enfreignent les normes organisationnelles les plus importantes ont pourtant un impact majeur sur le bien-être des individus et sur le fonctionnement des organisations. Cette thèse explore les effets de la violence psychologique sur l'aliénation dans le travail. Les résultats obtenus montrent qu'une personne qui subit de la violence psychologique développe un sentiment d'insignifiance (ses tâches comme elle-même perdent leur sens) et d'impuissance (elle a le sentiment de perdre le contrôle sur son activité professionnelle) et se sent ainsi aliénée dans son travail. La force de ces mécanismes est explorée dans le cas d'une Université Publique en Égypte. Cette thèse utilise une méthode mixte : les résultats quantitatifs permettent d'établir la nature et la force du lien entre violence psychologique et aliénation dans le travail dans les différents groupes d'employés. Ensuite, les entretiens semi-directifs proposent des premiers éléments de compréhension des différences constatées entre ces différents groupes d'employés. Les résultats permettent d'identifier trois formes d'agressions (l'agression rationnelle discrète, la manipulation sociale et l'agression dévoilée). Cette troisième forme d'agression n'avait pas été identifiée par la littérature. Il s'agit donc d'une contribution théorique de cette thèse. Cette thèse offre aussi des contributions en testant les échelles dans un contexte culturel nouveau : celui de l'Égypte. Cette étude exploratoire ouvre de nouvelles perspectives de recherche. Elle souligne l'intérêt d'investigations complémentaires dans d'autres espaces afin de valider cet aspect interculturel et le contexte du pays émergent qui peuvent être à l'origine de cette nouvelle dimension de violence psychologique. Enfin, cette thèse contribue à la conceptualisation de l'aliénation dans le travail, un concept peu travaillé dans les études sur les organisations.

|< << 1 >> >| thèses par page

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales