Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de thèse > Doquet Véronique

Doquet Véronique

Les thèses encadrées par "Doquet Véronique"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
1 ressource a été trouvée.
  • Endommagement sous chargement cyclique avec temps de maintien de l'alliage de titane Ti-6242 : rôle de l'hydrogène interne    - Lefranc Pierre  -  10 avril 2008

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette thèse vise à améliorer la compréhension du phénomène appelé " dwell-effect ", observé sur la plupart des alliages de titane, consistant en une chute de durée de vie en fatigue suite à l'introduction de temps de maintien à la charge maximale du cycle de fatigue. Cette étude a permis de montrer que ce phénomène résulte d'un amorçage plus précoce et d'une fissuration plus rapide sous chargement de fatigue-dwell. Les analyses menées sur les éprouvettes de fatigue et de fluage ont révélé que l'activation de glissements basal ou pyramidal peut être à l'origine d'un endommagement interne par formation de cavités. De plus, cette étude montre que l'hydrogène interne, dans la gamme de teneurs 30-300 ppm, a un effet bénéfique sur les durées de vie, sans pour autant modifier les mécanismes de déformation et d'endommagement. Pour une teneur inférieure à 150 ppm, cet effet bénéfique peut être expliqué par l'augmentation de la limite élastique avec la teneur en hydrogène ; au-delà de cette teneur, l'accroissement de la limite d'élasticité ne suffit plus à expliquer l'effet bénéfique de l'hydrogène sur les durées de vie en fatigue. Les différents essais de fissuration ont montré que l'augmentation de la vitesse de fissuration sous air sous chargement de fatigue-dwell est le résultat de la combinaison des effets néfastes de l'environnement et de l'hydrogène interne. Le rôle exact de l'hydrogène reste à préciser mais il pourrait être à l'origine de la formation de micro fissures dans les zones de forte triaxialité de contraintes. Des analyses par micro empreintes montrent que l'hydrogène passe de la phase b à la phase a au niveau des bandes de glissement, via les dislocations. Enfin, l'intégration des lois de fissuration permet de reproduire convenablement l'évolution de la longueur d'une entaille au cours d'essais de fatigue.

|< << 1 >> >|

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales