Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de thèse > Caire Gilles

Caire Gilles

Les thèses encadrées par "Caire Gilles"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
2 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date Auteur Titre thèses par page
  • De la concertation à la co-construction, analyse des dispositifs de conception des politiques régionales d’économie sociale et solidaire    - Colomes Jérémie  -  16 octobre 2019

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le cumul des Lois ESS (2014) et NOTRe (2015) a considérablement affecté le mécanisme de production des politiques publiques en matière d’économie sociale et solidaire (ESS). En créant une conférence régionale de l’ESS biennale potentiellement coconstruite, le législateur a mis en place un espace d’expression autour de la conception des politiques publiques du secteur. En contraignant à la prise en compte des conclusions de cet événement dans la conception de la partie « ESS » du schéma régional de développement de l’économie, d’innovation et d’internationalisation (SRDE2I), il conçoit une intéressante articulation entre les deux textes. Les enjeux d’une co-construction – c’est-à-dire d’une construction commune, plurielle – des politiques publiques sont nombreux. Pour le législateur, il s’agit indéniablement de répondre à une désimplication des citoyens du politique. La problématique retenue par notre propos s’appuie sur cette approche, en recherchant si la co-construction peut permettre de réimpliquer le citoyen dans la gestion des affaires publiques. Les collectivités locales ont-elles effectivement répondu à l’incitation du législateur en coconstruisant leur conférence ? Le secteur de l’ESS s’est-il mobilisé ? Qu’entend le législateur par co-construction ? Quelle a été l’interprétation des Régions ? Pour quel résultat ?

  • La redynamisation des secteurs traditionnels de l'économie tchadienne à l'ère pétrolière    - Monglengar Nandingar Serge  -  08 janvier 2016

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La possession des ressources naturelles non renouvelables est utile pour stimuler la croissance mais elle peut aussi la freiner à travers le phénomène du syndrome hollandais. La première partie de cette étude analyse ce phénomène, puis le teste sur le terrain des États pétroliers africains subsahariens, en effectuant une comparaison des indicateurs de la situation économique et sociale de ces États à ceux des États non pétroliers issus de la même organisation sous-régionale (CEEAC), afin de mettre en perspective la situation macroéconomique tchadienne, des secteurs de biens internationalement échangeables(coton, gomme arabique, élevage) et des secteurs des biens et services non échangeables (produits vivriers, secteur informel, secteur public). Cette étude permet d'identifier les éléments d'une stratégie à mettre en œuvre pour exploiter leurs potentiels, en vue d'améliorer leur compétitivité et de renforcer leurs capacités de production. La dernière partie est consacrée à l'évaluation du financement des activités économiques de la région productrice par les revenus pétroliers. Une étude empirique menée sur le dispositif de microcrédit associé aux 5% affectés à la région productrice illustre ce point. Le pétrole ne peut être le seul, ni le principal moteur de la croissance. L'épuisement futur des réserves et l'instabilité des cours internationaux militent en faveur d'une politique de croissance dynamique et diversifiée, s'appuyant sur les secteurs traditionnels.

|< << 1 >> >| thèses par page

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous :


    ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...
 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales