Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Ngombi-Pemba Lauriss-Paule

Ngombi-Pemba Lauriss-Paule

La thèse soutenue par "Ngombi-Pemba Lauriss-Paule"

accès internet    accès intranet    confidentialité
1 ressource a été trouvée.
  • Géochimie et minéralogie des formations argileuses (2.2 - 2.0 Ga) du bassin de Franceville au Gabon : fluctuations de l'oxygène atmosphérique, chimie des océans et diagenèse au Paléoprotérozoïque    - Ngombi-Pemba Lauriss-Paule  -  18 mars 2014

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le bassin Francevillien d'âge Paléoprotérozoïque (2.2–2.0 Ga) du Gabon, est bien connu grâce à ses réacteur nucléaires, et pour avoir fourni l'évidence des plus ancienns macrofossiles complexes et organisés. Les sédiments Francevilliens renferment également des minéraux interstratifiés riches en smectite, supposés absents dans des sédiments aussi anciens. Cependant, peu de données existent sur l’état d’oxygénation de l’atmosphère et de l’hydrosphère lors du dépôt de ces roches. Afin d’évaluer les conditions redox de la colonne d’eau lors du dépôt, une étude biogéochimique des éléments sensibles au redox (C, S, Fe, métaux traces, et terres rares) a été effectuée, à l’échelle de la série. Une étude minéralogique des argiles a également été abordée afin de vérifier l’éventuelle relation entre la signature minéralogique des argiles observée, et les conditions redox de dépôt. Les données géochimiques obteunues montrent que lors du dépôt de formations FB et FC, les eaux étaient globalement oxygénées, excepté lors de la sédimentation ferrifère et manganésifère. Celle-ci s’est effectuée sous une colonne d’eau profonde anoxique, lors d’une période de haut niveau marin. En revanche, les black shales de la partie supérieure de la série (FD) se sont déposés dans des conditions euxinques. Ces conditions euxiniques sont reflétées par l’enrichissement en métaux traces, le shift à des valeurs très négatives de δ13Corg et les valeurs de δ98Mo. La série Francevillienne fournit une fenêtre de temps exceptionnelle qui enregistre l’état redox des océans et les fluctuations de l’oxygène atmosphérique durant et immédiatement après le Lomagundi Event, par conséquent, après le GOE. Les analyses

|< << 1 >> >|

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales