Vous êtes ici : Accueil > Années de soutenance > 1996

1996

Les thèses soutenues en 1996

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
3 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 3
Tri :   Date Auteur Titre thèses par page
  • L'essor du comité international de la Croix-Rouge et la France    - Harouel-Bureloup Véronique  -  21 décembre 1996

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le comite international de la Croix-Rouge a été fondé par cinq genevois en 1863. Il organise en cette année 1863 une conférence débouchant sur la création de comités de secours. En 1864, il obtient la réunion à Genève d'une conférence diplomatique d’où est ce qu'on appelle aujourd'hui le droit international humanitaire. Les français ont dominé cette conférence comme ils le feront lors du congrès de 1900 révision de 1906. Ne concernant que la guerre sur terre ces conventions seront étendues à la guerre maritime à la Haye. , (1899 et 1907). La France appliquera très mal la convention de 1864 lors de la guerre de 1870-1871. Elle se montrera en revanche beaucoup plus respectueuse de celle de 1096 lors du premier conflit mondial et aura des rapports très suivis avec le CICR dont l'importance ne cessera de croître durant cette longue guerre en raison notamment de l'agence internationale des prisonniers de guerre créée en 1914.

  • Évolution du concept de soi en fonction de l'âge et de la focalisation    - Bailly Nathalie  -  09 décembre 1996

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le concept de soi est envisagé comme un processus adaptatif permettant à tout individu de maintenir son intégrité tandis qu'il se trouve confronté à des changements tant développementaux que situationnels. Nous avons fait l’hypothèse selon laquelle l’avancée en âge engendre une modification du concept de soi. Notre première expérimentation étudie les relations entre l'âge et l'estime de soi, la satisfaction de vie et la conscience de soi, privée ou publique, et les éléments centraux et périphériques des conceptions de soi. Nos résultats suggèrent des effets de l'âge qui différencie notamment les sujets très âgés. Un individu doit également répondre à des modifications ponctuelles de l'environnement. Parmi les différents facteurs susceptibles d'entraîner des modifications du concept de soi, nous nous sommes intéressés à ceux en mesure de provoquer une focalisation de l'attention sur soi. Nous avons fait l’hypothèse que cette variable situationnelle n'aura pas le même effet selon l'âge du sujet parce que les référents normatifs ne sont pas les mêmes selon que l'on a à faire à des sujets jeunes ou à des sujets âgés. Une seconde expérimentation porte sur les effets de la focalisation sur le soi privé et une troisième sur ceux de la focalisation sur le soi public. Concernant les effets de la focalisation sur le soi privé, nos résultats indiquent une diminution de l'acceptation de soi (conceptions périphériques et satisfaction de vie) des jeunes et des jeunes âgés tandis que ses effets sont inexistants chez les très âgés. Concernant la situation de focalisation sur le soi public, nos résultats montrent une augmentation de l'acceptation de soi (conceptions périphériques et satisfaction de vie) des jeunes, une diminution de cette dernière chez les âgés et un effet inexistant chez les très âgés. Nos résultats suggèrent que les changements concernent autant ou davantage les processus que l’évolution ou l'involution des aptitudes au cours des âges. Ils nous amènent également à nous interroger sur la capacité adaptative des populations très âgées.

  • Sens et formation de sens chez Eschyle    - Theodoropoulou - Kalogirou Hélèna  -  15 janvier 1996

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette étude essaie de présenter une lecture philosophique de la tragédie eschyléenne. Elle essaie en plus d'introduire en guise de eleinterprétative; la notion du sens; un sens qu'elle ne conçoit pas statiquement, mais dynamiquement: elle suit le déploiement du sens à travers une série d'assises thématiques qui mettent au clair le caractère global de la construction dramaturgique se présentant comme un enchainement et comme une synthèse dense des éléments variés autour d'axes thématiques et morphologiques qui traversent cette variété; pendant ce déploiement, on remarque itérativement une interpénétration entre le religieux, l’esthétique et le moral, interpénétration qui permet, par ailleurs, l'intrusion du regard philosophique. La question centrale concerne l’universalité du sens: peut-on parler chez Eschyle d'un sens définitif et global, un sens peranse qui comprend également la société divine et humaine? or, le sens eschyléen est fondamentalement associé à la question de l'ordre terrestre et supraterrestre. Corrélativement on devrait ici se demander sur la question concernant la fin du tragique: Eschyle croit-il que sa tragédie clôt le tragique ou bien elle le garde ouvert, voire insoluble. Dans ce cas, le sens serait définitivement frappé d’incomplétude. Or, le sens eschyléen est crucialement lié à la médiation du tragique. Et, qui plus est, avec le développement du divin lui-même.

|< << 1 >> >| thèses par page

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales