Vous êtes ici : Accueil > Années de soutenance > 1994

1994

Les thèses soutenues en 1994

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
2 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date Auteur Titre thèses par page
  • Contribution à une problématique de l'ontologie sociale phénoménologique à partir de Husserl    - Ki-Zerbo Lazare  -  01 octobre 1994

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'ontologie sociale phénomenologique traite de l'unité constitutive des collectifs sociaux. Dans l'ontologie politique classique, on parle ainsi, depuis pufendorf (droit naturel et droit des gens), de personnes morales. Notre contribution a une problématique de l'ontologie sociale phenoménologique a partir de husserl envisage cette thématique sous l'angle de deux schèmes d'unification des multiplicités numériques enracinés dans une souche textuelle enfouie : la philosophie de l'arithmétique (1890). Le premier schème est un schème constructiviste, portant par conséquent la triple marque du mathématicien Kronecker, de Hobbes mais aussi du maitre Franz Brentano, dont la psychologie descriptive s'oppose au criticisme formel kantien. C'est la liaison collective qui permet a la phénomenologie de se déployer comme machine de guerre contre l'ontologie politique classique articulée a la catégorie de l'état. La communauté constituée dans l'immanence des liaisons interhumaines l'emporte sur l'objectité logico-politique transcendante. Cette lecture se fonde sur l'annexe xviii du volume des husserliana, et le manuscrit f1 28 consacré a Hobbes. Nous l'étudions également chez A. Schutz, Sartre et Proudhon. Le second schème se définit comme unification figurale se transcendant dans l'objectité sociale meta individuelle. C'est la multiplicité sensible ou qualité-de-forme (gestalt).

  • L'influence de la lune sur la violence humaine : étude critique    - Pineaud-Sanchez Nathalie  -  15 janvier 1994

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette étude se propose d'établir s'il existe une influence de la lune sur les comportements humains de violence, qu'ils soient dirigés contre autrui (contraventions, crimes et délits de violence "simples" ou sexuels) ou contre soi (suicides, automutilation, troubles mentaux). La première partie construit un processus de recherche empirique visant à découvrir si les périodes de pleine lune et de nouvelle lune connaissent une violence spécifique, quantitative ou qualitative. Elle puise ses données dans l'exploitation informatique des archives policières de Bordeaux et de Poitiers selon une méthode élaborée par un astronome, dans l'étude monographique d'un criminel récidiviste surnommé "le tueur de la lune", Francis Leroy, dans l'exploitation d'une enquête réalisée auprès de 40 policiers, 40 pompiers, 40 directeurs d'établissements pénitentiaires, 40 SAMU et 40 psychiatres. La deuxième partie s'efforce de passer en revue les différentes théories de l'influence lunaire, physique (lumineuse, gravitationnelle ou électromagnétique) ou culturelle. En conclusion, la lune ne semble pas avoir une influence quantitative sur les infractions de violence, mais plutôt une légère influence qualitative. Ces deux influences se retrouvent de façon plus convaincante pour les suicides, d'où l'hypothèse suivante : la lune peut avoir une influence minime, sélective et instable sur certaines attitudes de violence, troubles du comportement (agitation, malveillance) n'entraînant pas automatiquement passage à l'acte infractionnel mais pouvant aller jusqu'au suicide. Aucune explication scientifique satisfaisante n'est avancée quant à une influence lunaire.

|< << 1 >> >| thèses par page

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales