Vous êtes ici : Accueil > UFR, institut et école > UFR des sciences fondamentales et appliquées (SFA)

UFR des sciences fondamentales et appliquées (SFA)

Les thèses soutenues à l'"UFR des sciences fondamentales et appliquées (SFA)"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
492 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 491 à 492
Tri :   Date Auteur Titre thèses par page
  • Préservation de l'indice d'octane des essences : étude des facteurs influençant l'hydrogénation des oléfines sur catalyseurs d'hydrotraitement    - Badawi Michaël  -  25 janvier 2008

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les normes européennes imposent de produire des carburants à très faible teneur en soufre. Lors de la désulfuration de l'essence de craquage catalytique (FCC), l'hydrogénation des oléfines doit être limitée afin de préserver l'indice d'octane. Les facteurs influençant l'hydrogénation d'oléfines représentatives de la coupe FCC sur des catalyseurs NiMo/Al2O3, CoMo/Al2O3 et Mo/Al2O3 sulfurés ont été étudiés. Excepté pour le NiMo/Al2O3 sulfuré, la réactivité en hydrogénation des oléfines décroît avec l'augmentation du nombre de substituants sur leur double liaison. La réactivité du 3,3-diméthylbut-1-ène différencie nettement les deux promoteurs. Le nickel accroît fortement l'hydrogénation alors que le cobalt favorise l'isomérisation. Ces deux métaux ayant des effets similaires en hydrodésulfuration (HDS), le catalyseur CoMo/Al2O3 sulfuré est donc le plus sélectif en HDS des essences de FCC. Un impact négatif de H2S sur l'activité hydrogénante des catalyseurs a également été mis en évidence. Le catalyseur NiMo/Al2O3 sulfuré y est plus sensible que son homologue CoMo/Al2O3. Enfin, un mécanisme réactionnel de type Langmuir-Hinshelwood avec adsorption hétérolytique du dihydrogène rend compte des résultats obtenus.

  • Etude théorique et expérimentale du refroidissement diphasique à pompage capillaire de convertisseurs de puissance à haute densité de flux de chaleur pour la traction ferroviaire    - Lossouarn David  -  15 janvier 2008

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'électronique de puissance embarquée assure des fonctions indispensables à la traction électrique. La forte miniaturisation des semi-conducteurs utilisés se manifeste par des densités de flux dissipées en constante augmentation. D'autre part, la fiabilité des systèmes de refroidissement existants est encore perfectible et justifie l'utilisation d'un dispositif à pompage capillaire. Ce mémoire se consacre donc à la caractérisation d'un refroidissement diphasique à pompage capillaire innovant, adapté à de fortes densités de flux et offrant une fiabilité accrue.L'accent est mis sur les transferts de chaleur et de masse pour un fluide diphasique immergé en milieu poreux et soumis à de fortes densités de flux de chaleur. Cette étude expérimentale débouche sur une analyse des données collectées à l'aide d'un modèle nodal doublé de techniques inverses. Cela afin de remonter aux paramètres nécessaires pour associer la surchauffe créée à une densité de flux de chaleur et d'en analyser les variations en fonction des caractéristiques du milieu poreux. La méthode a permis de remonter à des concentrations de l'ordre de 100 W.cm-2 appliquées sur le milieu poreux.Dans un second temps, la présentation détaillée de la boucle diphasique, utilisant cette configuration d'écoulement, se focalise sur l'originalité de l'architecture utilisée par rapport aux boucles diphasiques usuelles. Des essais sont réalisés en balayant toute une variété de paramètres tels que la densité de flux de chaleur injectée à l'évaporateur ou les pertes de charge générées par la boucle. Les premiers développements apportés à un modèle comportemental permettent d'en analyser quelques régimes transitoires et stationnaires à même de transférer jusqu'à 5,5 kW par évaporateur.

|< << 45 46 47 48 49 50 >> >| thèses par page

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales