Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de thèse > Carpenter David

Carpenter David

Les thèses encadrées par "Carpenter David"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
1 ressource a été trouvée.
  • De guerre, de trêve, de paix : les relations franco-anglaises de la bataille de Taillebourg au traité de Paris (années 1240 – années 1260)    - Pélissié Du Rausas Amicie  -  20 novembre 2020

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le traité de Paris passé entre Louis IX et Henri III en 1259 est souvent perçu comme un accord bancal, préparant peu ou prou la guerre de Cent ans. L'étude contextualisée de la diplomatie franco-anglaise au XIIIe siècle modifie la donne, à partir d'une nouvelle histoire du politique irriguée par l'étude de la parenté, de la communication et des contacts médiévaux. Au début de leur règne, Louis IX (r. 1226-1270) et Henri III (r. 1216-1271) héritent de l'irrégularité juridique créée par la commise des terres de Jean sans Terre. Cette thèse présente les modalités du passage de la guerre à la paix. Elle démarre avec la bataille de Taillebourg (juillet 1242), dernier affrontement militaire de grande ampleur avant le XIVe siècle. Envisagée comme un fait social total, la guerre de Louis IX et d'Henri III émerge sous un jour logistique et stratégique inédit. Les quinze années qui suivent sont celles de la construction d'une paix du terrain. Douze trêves franco-anglaises sont renouvelées entre 1243 et 1258 et révèlent le visage judiciaire de la paix médiévale. Le troisième et dernier chapitre présente l'élaboration d'une réponse diplomatique durable. La documentation du traité de Paris, dont survivent à ce jour huit originaux scellés, forme le cœur de l'analyse. Elle permet de réévaluer trois éléments essentiels du dispositif : les renonciations anglaises à la Normandie, les contreparties françaises et l'hommage d'Henri III. Elle présente le réalisme politique de Louis IX et la médiation franciscaine comme les clés de la réussite de l'accord. L'ensemble de la thèse repose sur le dépouillement des sources diplomatiques franco-anglaises à Paris et Londres, et sur l'utilisation des textes narratifs en tant que condensés des représentations d'un temps. Contextualisée par les sources et les hommes qui l'ont produite, la paix de Paris apparaît moins comme un fiasco annoncé, que comme un pari diplomatique.

|< << 1 >> >|

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous :


    ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...
 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales