Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de thèse > Bragard Philippe

Bragard Philippe

Les thèses encadrées par "Bragard Philippe"

Pour être informé de la mise en ligne des nouvelles thèses correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    confidentialité
1 ressource a été trouvée.
  • Les châteaux forts à flanquements curvilignes construits entre 1180 et 1430 dans les principautés de l'ancienne Lotharingie    - Henrion Marie  -  09 septembre 2013

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les châteaux fortifiés des XIIIe-XIVe siècles construits dans les principautés de l'ancienne Lotharingie sont peu étudiés. Curieusement, dans le territoire belge actuel et ses abords, les recherches sont plus avancées sur les fortifications de terre que sur les grands ensembles castraux pétrifiés. Or, des nouveautés importantes apparaissent à cette époque dans la fortification médiévale, en particulier la construction, sur une enceinte au tracé régulier, de tours de flanquement de plan curviligne, percées de fentes de tir, archères ou arbalétrières. La défense surtout passive illustrée par les murs massifs des donjons devient clairement active dans les châteaux à flanquements curvilignes. D'où peuvent provenir ces nouvelles formes et fonctions architecturales qui apparaissent au début du XIIIe siècle dans le comté de Hainaut, le duché de Brabant et sur les rives de la Meuse moyenne, entre royaume de France et Saint Empire ? Qui sont les commanditaires de tels châteaux et quelles relations entretiennent-ils avec le(s) pouvoir(s) en place ? Après une réévaluation des datations sur la base de sources publiées, de documents iconographiques et de l'analyse du bâti, puis après avoir synthétisé les caractéristiques majeures de leur schéma défensif, Marie Henrion replace ces châteaux dans leur contexte architectural, historique et géopolitique. La période couverte par cette étude commence avec la (ré)apparition de la tour de flanquement de plan curviligne (fin du XIIe siècle) et se termine avec son adaptation à l'artillerie à poudre au début du XVe siècle. Cette mise en perspective des châteaux forts construits aux XIIIe-XIVe siècles dans une zone d'entre-deux, parcourue de nombreuses guerres, tient compte également des destructions et des importantes transformations des siècles suivants.

|< << 1 >> >|

Haut de page


  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous.

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
these@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales